T om Boonen n'a plus marqué de points au Tour depuis quatre ans. Son compteur reste bloqué à six victoires d'étapes et un maillot vert. Comme tous les autres sprinters, il doit s'incliner face à Mark Cavendish. Pour Boonen, les sprints massifs sont devenus une corvée plus qu'autre chose et les critiques fusent de toutes parts. Peut-être devrait-il en conclure, à l'instar de Johan Museeuw jadis, que le Tour n'est pas fait pour lui ?
...

T om Boonen n'a plus marqué de points au Tour depuis quatre ans. Son compteur reste bloqué à six victoires d'étapes et un maillot vert. Comme tous les autres sprinters, il doit s'incliner face à Mark Cavendish. Pour Boonen, les sprints massifs sont devenus une corvée plus qu'autre chose et les critiques fusent de toutes parts. Peut-être devrait-il en conclure, à l'instar de Johan Museeuw jadis, que le Tour n'est pas fait pour lui ? Mario Cipollini, un des plus grands sprinters de l'histoire, ne hurle pas avec les loups. L'ancien coureur transalpin, âgé de 44 ans, a déclaré, dans une interview publiée dans notre hors-série Tour de France, que Boonen avait toujours sa place dans le plus grand événement cycliste du monde. " Un champion comme Boonen trouve toujours une solution pour s'imposer ", d'après Super Mario. " Tom n'est pas le plus rapide mais il est le plus puissant des sprinters. Dans une course aussi sélective que le Tour, il peut miser sur son endurance. " Cipollini lance donc un appel à Boonen, qui peaufine sa préparation au Tour en participant cette semaine au Tour de Suisse. " Surmonte ta crainte dans les sprints massifs. Le Tour n'est pas plus dangereux que la masse qui s'engouffre dans le Vieux Quarremont au Tour des Flandres. Là, il est impossible de freiner. Rappelle-toi que le sprint est un plaisir et qu'au terme de ta carrière, tu ne vivras plus de telles émotions. Crois-y et jette-toi dans le chaos des sprints. "Selon Cipo, qui s'est adjugé 12 étapes du Tour dans les années 90, Boonen reste un candidat sérieux au maillot vert. " Tom doit puiser sa motivation dans cette conviction. Il peut en outre poser au Tour les jalons d'un nouveau titre mondial à Copenhague, après un passage à la Vuelta. " Cipollini ne se cantonne pas à Boonen. Il délivre un avis pimenté sur tous les sprinters qui vont participer au Tour dans notre hors-série. Il donne une claque à Cavendish, explique comment Tyler Farrar doit s'y prendre pour vaincre le Britannique et pourquoi André Greipel aura du mal à récolter des succès dans l'Hexagone. Bref, vous pouvez lire cette longue interview, illustrée par des photos exclusives de la maison de Cipollini, dans le hors-série Tour de France de Sport/ Foot Magazine, disponible dès ce jeudi 16 juin. Vous y trouverez aussi des reportages détaillés sur tous les concurrents du grandissime favori, Alberto Contador, les frères Schleck, Robert Gesink, Cadel Evans ou encore Vincenzo Nibali. Côté belge, Joseph Bruyère évoque Philippe Gilbert, Jurgen Van den Broeck se dévoile, de même que Kevin De Weert, qui vise également un bon classement. Des articles de fond et l'analyse détaillée des étapes comme des équipes participantes complètent ce guide de la grande fête du cyclisme. BENEDICT VANCLOOSTER