Le département multimédia du Borussia Dortmund a fait preuve de créativité en annonçant le transfert de Jude Bellingham. Il a posté sur son compte Twitter officiel la photo d'une guitare, suivie de " Na na na na-na... " et du hashtag #HeyJude. Le médian, maintenant âgé de 17 ans, est devenu le plus jeune joueur de tous les temps de Birmingham City, en effectuant ses débuts professionnels à seize ans et deux mois. Le club de la Ruhr l'a transféré du club de D2 pour quelque 25 millions d'euros, avec un contrat valable jusqu'en 2023. Les règlements allemands empêchaient Dortmund de l'engager à plus long terme, compte tenu de son âge.
...

Le département multimédia du Borussia Dortmund a fait preuve de créativité en annonçant le transfert de Jude Bellingham. Il a posté sur son compte Twitter officiel la photo d'une guitare, suivie de " Na na na na-na... " et du hashtag #HeyJude. Le médian, maintenant âgé de 17 ans, est devenu le plus jeune joueur de tous les temps de Birmingham City, en effectuant ses débuts professionnels à seize ans et deux mois. Le club de la Ruhr l'a transféré du club de D2 pour quelque 25 millions d'euros, avec un contrat valable jusqu'en 2023. Les règlements allemands empêchaient Dortmund de l'engager à plus long terme, compte tenu de son âge. Le nouveau prodige du football anglais est l'adolescent le plus cher de l'histoire de la Bundesliga. En 2015, le Bayern a toutefois versé encore plus, 35 millions, pour le Portugais Renato Sanches, mais celui-ci avait alors 18 ans accomplis. Bellingham suit la même voie que son compatriote Jadon Sancho (vingt ans), qui a quitté Manchester City en 2017, à 17 ans, pour un contrat au même Borussia courant jusqu'en 2022. Il n'a toutefois coûté qu'environ huit millions d'euros. L'international (onze caps), a marqué l'Allemagne. Il est maintenant sur le point de décrocher un contrat de cinq ans à Manchester United, pour près de cent millions. Aucun autre ado anglais n'a fait mieux dans une grande compétition européenne depuis Wayne Rooney. Sancho a inscrit trente buts et délivré 38 assists en 78 matches de Bundesliga. Bellingham, qui a été cité à l'Ajax, à Barcelone, à Liverpool, à Chelsea et à Old Trafford, devrait donc plutôt suivre l'exemple de Sancho que celui du buteur norvégien Erling Haaland. Le médian, qui a détrôné Trevor Francis de son socle de plus jeune buteur de l'histoire de Birmingham, n'est pas dépourvu de références, malgré son jeune âge. L'international junior a conquis ses galons de titulaire sous la houlette du manager espagnol Pep Clotet (43 ans) et a bouclé la saison avec quatre buts et trois assists sur un total de 41 rencontres de Championship. Bellingham a également participé à deux matches de Coupe d'Angleterre et à une partie de League Cup. " Je n'ai jamais vu d'aussi bon joueur de seize ans ", a commenté début février Mark Robins, le manager de Coventry, après leur confrontation au quatrième tour de la Cup. " Un brillant talent. Je ne doute pas qu'il s'impose aisément au plus haut niveau. Il possède une puissance incroyable pour son âge. Quand il joue, Jude a l'air beaucoup plus âgé qu'il ne l'est. " Le gardien David Stockdale confirme : " Il a le mental d'un adulte de 25 ans. " Kristjaan Speakman, responsable de l'école des jeunes des Blues, est également impressionné par la rapidité et la justesse de réflexion de Bellingham, qui fait ainsi la différence. " Jude a compris très tôt le football et s'est distingué des autres talents. Il a cherché des informations et a tout mis en oeuvre pour exploiter cet aspect au maximum. Ce qu'il en a fait est très beau à voir. " Michael Zorc, le directeur sportif du Borussia Dortmund, confirme avoir suivi Bellingham pendant près de deux ans. Depuis quelque temps, le BVB accorde du temps de jeu à de jeunes talents (étrangers) pour les revendre ensuite avec un large bénéfice. Il y est parvenu en 2017 avec le Français Ousmane Dembélé, qui a rejoint Barcelone pour 105 millions d'euros, deux ans plus tard avec l'Américain Christian Pulisic, transféré à Chelsea pour 64 millions. Il y a quelques mois, l'ancien médian de 57 ans a perdu espoir en apprenant que Bellingham avait visité Carrington, le complexe d'entraînement de Manchester United, mais le wonderboy a finalement rejoint la Ruhr. Son entraîneur suisse Lucien Favre aura bientôt l'embarras du choix entre Axel Witsel, Thomas Delaney, Mahmoud Dahoud et Julian Brandt pour les postes six et huit. " Nous allons lui accorder un temps d'adaptation, bien que nous le considérions comme un renfort apte à jouer immédiatement ", a déclaré Zorc pour tempérer les attentes. Bellingham ne partage pas cette prudence. Il veut suivre l'exemple des Beatles et connaître le succès dès maintenant.