A u coeur de la colonne vertébrale du KVO, Maxime D'Arpino ne reconnaît presque aucun de ses voisins. Pourtant, le Lyonnais n'a pas déménagé. C'est juste un classique du coin: au bout des mois d'été, la Côte s'est retrouvée enrichie mais désertée pour entamer septembre. Plus de Fashion Sakala, de Kevin Vandendriessche, de Jelle Bataille, d' Andrew Hjulsager, d' Arthur Theate ou de Jack Hendry, et donc plus d'une demi-équipe à reconstruire pour Alexander Blessin, resté sur le sable de la Reine des Plages.
...

A u coeur de la colonne vertébrale du KVO, Maxime D'Arpino ne reconnaît presque aucun de ses voisins. Pourtant, le Lyonnais n'a pas déménagé. C'est juste un classique du coin: au bout des mois d'été, la Côte s'est retrouvée enrichie mais désertée pour entamer septembre. Plus de Fashion Sakala, de Kevin Vandendriessche, de Jelle Bataille, d' Andrew Hjulsager, d' Arthur Theate ou de Jack Hendry, et donc plus d'une demi-équipe à reconstruire pour Alexander Blessin, resté sur le sable de la Reine des Plages. Si onze nouvelles signatures sont venues s'apposer en bas de contrats paraphés à la Diaz Arena, plus d'un tiers d'entre elles ont directement pris la direction de la Lorraine, Ostende ne servant que d'intermédiaire à un club de Nancy également possédé par Pacific Media Group et dans l'incapacité de transférer. Les Côtiers sont-ils pour autant passés au second plan dans l'agenda surchargé de Gauthier Ganaye? Des recrues sont en tout cas venues colmater les brèches laissées par les départs et si, dans un premier temps, elles ne semblent pas à la hauteur de leurs prédécesseurs, le travail quotidien de Blessin pour la progression collective et individuelle de son noyau pourrait une nouvelle fois faire des merveilles. C'est après tout la recette des propriétaires du club, qui ont dépassé les attentes dès leur première saison à la Côte avec une participation aux play-offs 2 et des ventes qui, malgré deux départs en fin de contrat, dépassent allègrement les dix millions d'euros. Au rayon des candidats pour les départs de l'été prochain, certains nouveaux venus se dégagent déjà. Venu remplacer Sakala aux côtés du puissant mais irrégulier Makhtar Gueye, Thierry Ambrose était suivi par d'autres clubs de l'élite belge et a le profil parfait pour briller sur les pelouses de Pro League, grâce à des appels de balle percutants et une présence pleine de flair aux abords des filets adverses. Au milieu, le virevoltant Kenny Rocha Santos doit encore s'adapter aux exigences physiques du gegenpressing à l'ostendaise, mais ses qualités techniques peuvent en faire l'une des révélations de l'exercice et redynamiser ses couleurs. En se rappelant que si la saison de la confirmation semble avoir démarré en mode mineur, le KVO compte néanmoins un point de plus que l'an dernier à la même époque. De plus en plus présent dans le onze de base en fin de saison dernière, le petit et dynamique milieu allemand a entamé la reprise pied au plancher avec un but et deux passes décisives au compteur. Theate (Bologne, Ita), Jung (AS Nancy, Fra), Marquet (Universitatea Craiova, Rou), Dewaele (AS Nancy, Fra).