La plupart des clubs espagnols ont repris les entraînements à la mi-juillet, mais cette année, l'inquiétude est de mise dans nombre d'entre eux. Tout le monde a encore en mémoire l'effondrement de Levante la saison dernière. Son président, l'entrepreneur PedroVillarroel, a vendu 70 % de ses actions à un autre entrepreneur, JulioRomero. Le club en a été touché tant économiquement que sportivement. Plusieurs joueurs sont partis en pleine saison parce qu'ils n'étaient plus payés et ceux qui restèrent entamèrent une grève pour la même raison. Levante est aujourd'hui en D2 et cité à comparaître devant les tribunaux.
...

La plupart des clubs espagnols ont repris les entraînements à la mi-juillet, mais cette année, l'inquiétude est de mise dans nombre d'entre eux. Tout le monde a encore en mémoire l'effondrement de Levante la saison dernière. Son président, l'entrepreneur PedroVillarroel, a vendu 70 % de ses actions à un autre entrepreneur, JulioRomero. Le club en a été touché tant économiquement que sportivement. Plusieurs joueurs sont partis en pleine saison parce qu'ils n'étaient plus payés et ceux qui restèrent entamèrent une grève pour la même raison. Levante est aujourd'hui en D2 et cité à comparaître devant les tribunaux. La crise du bâtiment n'épargne (presque) personne. Même si le FC Valence a sauvé sa saison en remportant la Coupe du Roi, son président et principal actionnaire JuanBautistaSoler a dû se réfugier chez lui pour échapper à la colère des supporters. Ses entreprises sont également touchées par les problèmes de l'immobilier et il a confié la gestion intégrale du club à JuanVillalonga, l'ancien grand patron de Telefonica, qui a déjà démissionné. En avril, l'entreprise de construction Seop Obras y Proyectos, l'un des sponsors du Racing Santander appartenant au groupe Silver Eagle, a présenté une demande de recapitalisation afin de combler le manque de liquidités dû aux retards de paiement de ses clients. La crise affecte également Majorque. Son président et principal actionnaire (à raison de 93 %) VicenteGrande a fait peur à tout le monde en se déclarant en suspension de paiement à la mi-juin. Le groupe Drac, dont il est propriétaire, est le plus important des Iles Baléares. Il regroupe une vingtaine d'entreprises liées au bâtiment et à l'immobilier. Grande essaie de revendre le Real Majorque. On dit qu'un groupe allemand pourrait être intéressé. Les problèmes économiques ont accéléré le départ de certains joueurs, dont le meilleur buteur de la LigaDanielGüiza. Le Recreativo Huelva a aussi un entrepreneur à sa tête : FranciscoMendozaTabeada a déjà dû fermer l'une de ses entreprises il y a quelques années. Les clubs sévillans ne sont pas épargnés. JoséMariaDelNido, président du FC Séville, a également des activités dans l'immobilier, mais c'est surtout le cas de ManuelRuizdeLopera, le président du Betis, qui inquiète : il est accusé d'avoir détourné des fonds du club pour venir en aide à ses sociétés en difficultés. A des degrés divers, La Corogne, Villarreal, l'Espanyol et Osasuna sont aussi affectés. Les grands comme le Real Madrid et le FC Barcelone sont en revanche à l'abri, parce qu'ils ne sont pas présidés par des professionnels de la construction et ne sont pas constitués en sociétés anonymes, mais là où de véritables drames se jouent, c'est en D2, D3 et D4. Les clubs en cessation de paiement y abondent et le risque de les voir disparaître est bien réel. VICENTE DEL BOSQUE, ancien joueur et entraîneur du Real Madrid, sera bien le successeur de LuisAragonés à la tête de l'équipe nationale, comme on l'avait pressenti. C'est désormais officiel. SEBASTIEN SQUILLACI (qui aura 28 ans le 11 août), le défenseur de Lyon, s'est lié au FC Séville qui a payé un peu moins de 7 millions pour la transaction. C'est le 5e transfert du club andalou, après l'Argentin LautaroAcosta (Lanus), l'Ivoirien N'DriRomaric (Le Mans que l'on a connu à Beveren), l'Espagnol FernandoNavarro (Majorque) et le Français AbdoulayKonko (Genoa) qui connaît déjà des problèmes de genou à l'entraînement. TOM DE MUL (21 ans) hésite : le FC Séville, où il lui reste quatre années de contrat, aimerait le prêter. Malaga et Valladolid sont intéressés. L'international olympique se décidera au retour des JO. CARLOSCOTO (20 ans), le jeune ailier qui joua à Mouscron la saison dernière et qui fut champion d'Europe des -19 ans en 2007, a signé à Sevilla Atletico, la filiale du FC Séville qui est la seule équipe réserve évoluant en D2 (les autres évoluant en D3 ou D4). RUBEN DE LA RED (23 ans), le milieu de terrain prêté à Getafe la saison dernière, est de retour au Real Madrid. Il avait réalisé une excellente saison chez les banlieusards et les Merengues ont tenu à le récupérer. ROBINHO (24 ans) a resigné pour cinq ans au Real Madrid, mais partira si CristianoRonaldo arrive. PETRONOR sera le sponsor maillot de l'Athletic Bilbao cette saison. Et alors ? C'est tout simplement la première fois en 110 ans d'histoire que les vareuses du club basque arboreront une publicité. JAVIERAGUIRRE, l'entraîneur mexicain de l'Atletico Madrid, a été agréablement surpris par l'accueil reçu dans son pays natal où le club est en tournée. Malheureusement, il a perdu son milieu de terrain AxelQuillo, blessé à la clavicule lors d'un match amical contre Puebla, opéré sur place et rentré en Espagne pour sa rééducation. DAVID GARCIA (27 ans), le défenseur de l'Espanyol, est déjà out pour six à huit semaines en raison d'une déchirure à la jambe gauche. YORDI (33 ans), meilleur buteur de D2 sous les couleurs de Xerez, a été transféré à Cordoba, autre club de D2. DANIEL DEVOS