En tant que fondateur et actuel vice-président du Dragon Side, je tiens à réagir à l'article concernant les supporters de Mons. L'image de ceux-ci est souvent simplifiée au soi-disant "meilleur supporter de Mons", alias Chouchoune. Chouchoune est un ami mais notre coeur de supporter bat au moins aussi fort que le sien pour le RAEC Mons. Il n'y a pas de meilleur supporter de Mons mais il y a de bons supporters de football à Mons. J'écris ces lignes pour transmettre la réaction des supporters faisant partie du Dragon Side.
...

En tant que fondateur et actuel vice-président du Dragon Side, je tiens à réagir à l'article concernant les supporters de Mons. L'image de ceux-ci est souvent simplifiée au soi-disant "meilleur supporter de Mons", alias Chouchoune. Chouchoune est un ami mais notre coeur de supporter bat au moins aussi fort que le sien pour le RAEC Mons. Il n'y a pas de meilleur supporter de Mons mais il y a de bons supporters de football à Mons. J'écris ces lignes pour transmettre la réaction des supporters faisant partie du Dragon Side. Dans les années 80, lorsque Mons venait de redescendre en D3, une poignée de supporters très jeunes se retrouvaient tous les dimanches après-midi au stade et faisaient les déplacements en car. Mons a eu de belles années faites de victoires mais aussi des saisons très difficiles ou le maintien était assuré dans les dernières journées. Un petit kop regroupant uniquement ces mêmes jeunes est né. Pas de trace de Chouchoune à ce moment-là. Ces petits jeunes ont grandi et ont créé officiellement en 98-99 le club de supporter du Dragon Side mais le kop existait depuis un moment déjà.Le club de supporter a grandi et son principal but est d'installer dans les travées de Tondreau une idée différente que les gens ont habituellement des supporters de football, Siders, alcooliques, irresponsables, idiots, violents et j'en passe... Nous voulons que le stade soit beau (nous avons un drapeau de 600 m², des dizaines de drapeaux sur mâts, un autre de 15m de large avec un immense Dragon, qui fut accroché au balcon de l'hôtel de ville de Mons lors de la montée en D2) mais aussi qu'il soit un lieu agréable pour toute une famille, femme et enfants compris.Nous rejetons évidemment le hooliganisme et les idées racistes ou séparatistes qui fleurissent trop souvent dans les événements sportifs. Nous organisons des cars pour tous les déplacements et assurons l'ambiance dans les stades au grand étonnement des visités depuis pas mal d'années. Pour notre première année en D1, nous n'avons pas à rougir du kop montois, surtout en déplacement. A domicile, nous souffrons un peu des infrastructures actuelles mais nous tentons d'y remédier. Et ce, pas plus tard que dimanche soir contre Anderlecht avec l'organisation d'un tifo. Tout ça pour remercier notre équipe pour le rêve éveillé que nous vivons depuis quelques années déjà. Il n'y a rien qui compte à nos yeux d'autre que les joueurs. Nous ne critiquerons jamais un joueur. Nous ne nous occupons que de notre club aussi. Pourquoi perdre de l'énergie à détester un autre club... Nous jouons notre rôle de supporter à fond et n'intervenons pas ailleurs. Voilà ce que le Dragon Side signifie et si vous voulez en savoir plus nous avons deux sites internet : http://users.skynet.be/dragonside et www.aecmons.net . Vincent Sclamender, Mons