Il y a un jeune homme néerlandais dégarni qui slalome pour l'instant à travers les défenses allemandes. Par ses dribbles déroutants, Arjen Robben (26 ans) est passé du statut de antihéros à celui de Superman. Les pépins physiques qui l'ont embêté ces dernières années nous ont presque fait oublier le footballeur fantastique qu'il est. La remontée du Bayern Munich depuis novembre est bien entendu liée à l'entraîneur Louis van Gaal, dont l'approche autoritaire a d'abord dû être acceptée en Bavière. Mais l'effet Robben n'est pas à négliger non plus. Après un transfert éclair du Real Madrid il y a quelques mois, il fit des débuts remarqués contre le ch...

Il y a un jeune homme néerlandais dégarni qui slalome pour l'instant à travers les défenses allemandes. Par ses dribbles déroutants, Arjen Robben (26 ans) est passé du statut de antihéros à celui de Superman. Les pépins physiques qui l'ont embêté ces dernières années nous ont presque fait oublier le footballeur fantastique qu'il est. La remontée du Bayern Munich depuis novembre est bien entendu liée à l'entraîneur Louis van Gaal, dont l'approche autoritaire a d'abord dû être acceptée en Bavière. Mais l'effet Robben n'est pas à négliger non plus. Après un transfert éclair du Real Madrid il y a quelques mois, il fit des débuts remarqués contre le champion sortant, Wolfsburg. Le Bayern était en pleine crise, avec deux points en trois matches. Robben, qui s'était à peine entraîné, est monté au jeu et a marqué deux fois. Jusqu'à présent, van Gaal a recueilli 45 points en 21 matches de Bundesliga. Les 13 rencontres avec Robben ont livré 34 points sur 39, les 8 sans lui n'ont rapporté que 11 points sur 24. Samedi dernier à Wolfsburg, Robben fut à nouveau virevoltant et insaisissable, surtout sur le flanc droit. Ce qui permet à son équipe de signer un 8e succès de rang. Bien sûr, Robben n'est pas Lionel Messi, le roi du dribble qui est en outre redoutablement prolifique. Mais le rendement du petit ailier néerlandais grimpe : 7 buts et 4 assists en 13 matches de championnat. Il dispose d'une qualité qui a tendance à disparaître dans le foot moderne : passer son adversaire direct en le dribblant, créer ainsi une supériorité numérique et susciter la panique dans la défense adverse. Pas étonnant que toute l'Allemagne attende le " vrai " retour à la compétition de Franck Ribéry, l'autre maître à jouer du Bayern qui se contente pour l'instant d'un rôle de joker après une longue revalidation. La plupart des observateurs sont convaincus qu'un duo Robben-Ribéry - déjà baptisé Robbéry dans la presse à sensation - peut faire des étincelles. DANIEL VAN BUYTEN (32 ans) reste jusqu'en 2012 au Bayern, où il joue depuis 2006. Son collègue en défense Holger Badstuber (20 ans, jusque 2014) et l'avant Thomas Müller (20 ans, jusqu'en 2013) ont suivi son exemple. FELIX MAGATH (56 ans, Schalke) ne peut pas réprimer son désir de transferts ! Avec Mario Gavranovic (20 ans) de Neuchâtel Xamax, c'est le 8e nouveau venu cet hiver. L'international Espoir suisse, qui a la double nationalité croate, est un ailier droit et a coûté 500.000 euros. Il a déjà inscrit 8 buts en 17 matches. KLAUS ALLOFS (53 ans), le patron du Werder Brême, a perdu sa compagne Claudia Rehmann (41 ans), ancienne attachée de presse de Bochum. Elle est décédée des suites d'un cancer du sein. Côté sportif, le jeune avant international Sandro Wagner (22 ans, Duisburg) a signé jusqu'en 2014, alors que Kevin Schindler a fait le chemin inverse. MALIK FATHI (26 ans, ex-Hertha Berlin), un défenseur, est prêté par le Spartak Moscou à Mayence. L'international slovaque Radoslav Zabavnik (29 ans), défenseur, arrive libre de transfert de Tarek Grozny. HANNOVER 96 loue jusqu'à la fin de la saison l'attaquant ivoirien Arouna Koné (26 ans, ex-Lierse) au FC Séville alors que le médian offensif brésilien Elson (28 ans) est loué pour 6 mois à Stuttgart. JOACHIM LÖW et la fédération allemande s'étaient vus le 17 décembre dernier pour prolonger oralement le contrat du sélectionneur national de deux ans. Les termes de cet accord n'ont pas encore été mis sur papier, la principale pierre d'achoppement semblant être la répartition des rôles avec la sélection des -21 ans. FRÉDÉRIC VANHEULE