Le 15 juillet dernier, on apprenait la nomination de SundayOliseh en tant que sélectionneur du Nigeria. L'ex-joueur du FC Liège, de l'Ajax, de la Juventus ou de Dortmund a débuté son mandat par un petit tour de la diaspora nigériane en Europe. Présent une semaine plus tôt à Londres pour s'entretenir avec VictorMoses (Chelsea) lors du CharityShield, le successeur de StephenKeshi à la tête des SuperEagles avait choisi cette fois Bruxelles pour observer les premiers pas de ImohEzekiel de...

Le 15 juillet dernier, on apprenait la nomination de SundayOliseh en tant que sélectionneur du Nigeria. L'ex-joueur du FC Liège, de l'Ajax, de la Juventus ou de Dortmund a débuté son mandat par un petit tour de la diaspora nigériane en Europe. Présent une semaine plus tôt à Londres pour s'entretenir avec VictorMoses (Chelsea) lors du CharityShield, le successeur de StephenKeshi à la tête des SuperEagles avait choisi cette fois Bruxelles pour observer les premiers pas de ImohEzekiel devant le public anderlechtois. " Je dois avouer que si j'ai pu le voir à quelques reprises avec le Standard, je ne suis pas un spécialiste du championnat belge. Je préfère me rendre à un match du FC Cologne quand j'ai un peu de temps libre ", reconnaît l'ex-directeur technique de Eupen et coach de Verviers qui vit à quelques encablures de la frontière germanophone. Deux heures après avoir investi les travées du stade Constant Vanden Stock, Sunday Oliseh, accompagné de son bras droit chez les SuperEagles, le Liégeois Jean-FrançoisLosciuto, n'aura pas eu le loisir d'en savoir beaucoup plus sur l'état de forme de l'attaquant de poche monté à l'heure de jeu au milieu d'une équipe andelechtoise en détresse face à Gand. " Il est difficile de juger après un tel match car on n'a pas vu grand-chose de la part d'Anderlecht en deuxième mi-temps. Mais je note quand même que sur les rares ballons exploitables, Ezekiel a su créer le danger. Je trouve surprenant qu'un attaquant aussi attendu ne joue pas davantage. En Belgique, on aime contenter tout le monde ", sourit-il. " C'est en tout cas un profil qui me plaît car Ezekiel est toujours en mouvement et surtout c'est un élément qui ne se cache pas, qui demande sans cesse le ballon. Et surtout Ezekiel choisit toujours la verticalité, et ses courses sont souvent dirigés vers le but, il est continuellement à la recherche de l'espace. Et il est relativement à l'aise dos au but. Son âge joue aussi en sa faveur, il devrait continuer à progresser. " Imoh Ezekiel va-t-il goûter à une seconde sélection après celle de février 2014 face au Mexique en amical lors de la prochaine échéance internationale de septembre ? " On verra. Pour le moment, on essaie de scruter un maximum de joueurs de l'élite et on établira notre sélection en fonction des éléments les plus en forme. " Pour espérer rejoindre les SuperEagles, l'attaquant d'Anderlecht va donc devoir déloger MatiasSuarez de sa place de titulaire.