MON VILLAGE

Sulayman Marreh (23 ans) : " Enfant, je ne trouvais pas toujours marrant d'aller cinq fois par jour à la mosquée et surtout pas à cinq heures du matin, mais nos parents nous y obligeaient et je m'y suis habitué. Une fois, je me suis caché pour y échapper et, en guise de punition, mon père m'a obligé à balayer toute la maison. Ceci dit, mes frères et moi aidions notre mère, par exemple en faisant la vaisselle. Nous n'y étions pas obligés mais nous voyions bien qu'il y avait beaucoup de travail.
...