Les deux derniers finalistes anglais de la Ligue des Champions se ressemblent. La saison passée, Liverpool a été médiocre en championnat et n'a pu terminer parmi les quatre premiers. En revanche, il a été brillant sur la scène européenne. Il en va de même pour Arsenal cette saison. A Highbury, le stade auquel il fait ses adieux, Arsenal se tirait d'affaire : sur 19 matches, il en a gagné 14 et n'a perdu que deux fois. En déplacement, il a été mauvais : six victoires, neuf défaites. Les Gunners n'ont conquis une place dans le top quatre qu'à la faveur de la dernière journée. Autre statistique éloquente : Thierry Henry a marqué la majorité de ses buts à domicile.
...

Les deux derniers finalistes anglais de la Ligue des Champions se ressemblent. La saison passée, Liverpool a été médiocre en championnat et n'a pu terminer parmi les quatre premiers. En revanche, il a été brillant sur la scène européenne. Il en va de même pour Arsenal cette saison. A Highbury, le stade auquel il fait ses adieux, Arsenal se tirait d'affaire : sur 19 matches, il en a gagné 14 et n'a perdu que deux fois. En déplacement, il a été mauvais : six victoires, neuf défaites. Les Gunners n'ont conquis une place dans le top quatre qu'à la faveur de la dernière journée. Autre statistique éloquente : Thierry Henry a marqué la majorité de ses buts à domicile. En Coupe d'Europe, Arsenal a montré un autre visage, après des saisons de vaches maigres. Depuis l'arrivée d'Arsène Wenger à Londres, en octobre 1996, le club a conquis beaucoup de lauriers nationaux - trois titres et quatre Cups - mais sinon, son plus beau résultat européen restait un quart de finale en Ligue des Champions 2004. Le succès de cette saison est dû à l'organisation de l'équipe. Voici une bonne question de quiz : qui a marqué le dernier but contre Arsenal cette saison dans un match européen ? Réponse : l'Ajacide Marcus Rosenberg le 27 septembre. Depuis lors, Jens Lehmann est resté invaincu dix matches. Pourtant, cette solide défense était privée de trois valeurs sûres, Sol Campbell, Lauren et Ashley Cole, blessés durant la majeure partie de la compétition. Leurs remplaçants de 22 ans - Eboué, Senderos et Flamini ont le même âge - se sont révélés d'excellents successeurs, comme l'Ivoirien Kolo Touré, un rien plus âgé. Si Arsenal s'impose ce soir, Eboué et Touré écriront une page d'histoire : ils seront les premiers Ivoiriens à s'adjuger la Ligue des Champions. Autre nom à suivre attentivement, le médian Cesc Fabregas, qui n'a que 18 ans. Balayé en déplacement dans son propre pays mais brillant au niveau européen. Vous ne verrez pas deux hommes, en revanche : Emmanuel Adebayor s'est produit en Ligue des Champions pour Monaco avant son transfert et n'est pas qualifié cette saison tandis que Theo Walcott, le surprenant 23e homme de la sélection de l'Angleterre, n'est pas aligné. CUP. Liverpool s'est adjugé la 125 édition. Mené 2-0 par West Ham, il est revenu puis a gagné 3-2. Steven Gerrard a marqué deux buts. MONTÉE. Dimanche, Cardiff accueille la finale des playoffs. En cause : le troisième ticket montant. Watford, vainqueur de Crystal Palace, affronte Leeds, qui a éliminé Preston. Watford était troisième du championnat régulier, Leeds cinquième, derrière Preston. ARSENAL est le gros gagnant des droits TV. Il a empoché 78 millions d'euros, la moitié venant de la LC. Il est suivi par Chelsea avec 71 millions, Liverpool avec 65 millions. Manchester United, vice-champion, n'a eu que 60 millions car il a été rapidement éliminé en Coupe d'Europe. La LC est vraiment décisive car le premier classé à n'y avoir pas participé, Tottenham, n'a récolté que 40 millions. TOTTENHAM a voulu faire rejouer le match contre West Ham, plusieurs joueurs ayant été victimes d'une intoxication alimentaire. Les Spurs ont perdu, ce qui a permis à Arsenal de s'emparer de la quatrième place et du billet pour la Ligue des Champions. La FA a rejeté la demande. Tottenham convoite l'avant bulgare Berbatov (Leverkusen) GEERT DE VLIEGER (Man. City) et Nico Vaesen (Birmingham City) sont libérés de leurs engagements. Khalilou Fadiga (Bolton) peut partir aussi. Carl Hoefkens a une offre d'un club de D1 mais on ne sait pas si le nouveau propriétaire de Stoke City laissera partir l'international, qui a encore un contrat de deux ans. MICHAEL BALLACK a convoqué la presse lundi dernier pour confirmer son arrivée à Chelsea. P. T'KINT