Leur avis

Andre Pinto directeur sportif
...

Andre Pinto directeur sportif Pourquoi n'avons-nous effectué que six transferts entrants? La pandémie ne nous a évidemment pas aidés mais surtout, nous possédions déjà un bon noyau et nous avons donc décidé de ne renforcer que certains postes spécifiques. Je suis très satisfait de leur apport. Intégrer des joueurs à un championnat aussi dur que le nôtre demande du temps, mais ils ont tous eu l'occasion de fouler la pelouse et ont tous inscrit au moins un but cette saison, apportant leur quote-part à nos résultats. Ils ont des qualités très différentes. Il m'est donc difficile d'en sortir un du lot. En fait, ils m'ont tous agréablement surpris. Leistner par son leadership sur le terrain et en dehors, Bauer par son don naturel, qui lui permet de bien jouer à plusieurs postes, le jeune Reitz par sa maturité. Hara, que je connais depuis qu'il a quinze ans et qu'il fréquentait l'académie du FC Tokyo, s'est rapidement développé. Hayashi est un travailleur et déborde d'énergie. Quant à Koita, il peut être imprévisible. Koita doit-il apporter encore plus? Il a dû s'adapter à une nouvelle équipe, à un autre environnement. À son arrivée, il était en plus handicapé par une légère blessure. Il progresse de jour en jour et a montré ce dont il était capable contre l'Antwerp. Il a parcouru la moitié du terrain ballon au pied, a dribblé les défenseurs et a joliment conclu son action. Depuis qu'ils sont aux mains de DMM.com, les Trudonnaires avaient coutume d'ouvrir grand les portes du Stayen en été, pour quiconque pouvait leur rapporter de l'argent par la suite. Contrairement aux années précédentes, le STVV n'a pas fait de folies lors du dernier mercato. Le management a changé de stratégie depuis le passage de PeterMaes: il transfère des jeunes talents susceptibles d'être revendus avec bénéfice, mais aussi des joueurs dénués de plus-value à l'avenir. Il faut dire que cet été, le STVV a été particulièrement intelligent dans ses emplettes. Grâce au réseau de BerndHollerbach, le club a pu enrôler gratuitement les Allemands Bauer et Leistner et louer Reitz gratuitement pour une saison au Borussia Mönchengladbach. Reitz ne s'est pas encore vraiment imposé, mais tant Bauer que Leistner sont des réussites. Il serait prématuré de classer Koita, le seul footballeur pour lequel le STVV a dépensé une forte somme, selon ses normes, mais son transfert ne peut pas non plus être qualifié de réussite jusqu'à présent. Par contre, Hara et Hayashi jouent bien et devraient encore améliorer leurs statistiques. Le meilleur transfert du management japonais est toutefois celui de l'entraîneur, Hollerbach, et de ses adjoints allemands DennisSchmitt, assistant, et SebastianKlein, préparateur physique.