UN FOOTBALL EXIGEANT

C'est une mission pratiquement impossible qui attend Bernd Hollerbach (51 ans) au Stayen. On lui demande de faire mieux que la quinzième place de la saison dernière tout en rendant à l'équipe une identité que les supporters apprécient. Mais contrairement à certains de ses prédécesseurs, l'Allemand a relevé le défi. Alors que Peter Maes a surtout dû jouer la sécurité pour éviter la relégation, Hollerbach estime que son équipe doit agir et non réagir. Il ne veut pas subir le jeu. Cela signifie que, physiquement, les joueurs devront être prêts pour un f...

C'est une mission pratiquement impossible qui attend Bernd Hollerbach (51 ans) au Stayen. On lui demande de faire mieux que la quinzième place de la saison dernière tout en rendant à l'équipe une identité que les supporters apprécient. Mais contrairement à certains de ses prédécesseurs, l'Allemand a relevé le défi. Alors que Peter Maes a surtout dû jouer la sécurité pour éviter la relégation, Hollerbach estime que son équipe doit agir et non réagir. Il ne veut pas subir le jeu. Cela signifie que, physiquement, les joueurs devront être prêts pour un football exigeant. Au but, Kenny Steppe et Daniel Schmidt se disputeront la place de titulaire, mais ce que Hollerbach devra d'abord faire, c'est trouver une solution pour colmater les brèches en défense. La saison dernière, Saint-Trond a encaissé 52 buts. Un chiffre qui doit être sérieusement revu à la baisse. Or, l'axe de la défense n'a pas été renforcé et on peut se demander si Maximiliano Caufriez, Jonathan Buatu, Dimitri Lavalée et Júnior Pius, dont la location a été prolongée d'un an, seront suffisamment forts pour parer aux déferlantes adverses. À droite, personne ne s'est encore imposé comme titulaire indiscutable tandis qu'à gauche, il faut encore au moins un joueur pour concurrencer Liberato Cacace. À moins qu'Hollerbach ne revoie sa position au sujet de Ko Matsubara. Dans l'entrejeu, à condition de ne pas se blesser, Steven De Ridder constitue une certitude. Mory Konaté, Chris Durkin et même Lavalée se disputeront la place de deuxième médian défensif. Hollerbach devra décider de l'endroit où son équipe commence à presser en fonction des joueurs qu'il aura à sa disposition et ça aura évidemment un impact sur le compartiment offensif. Avec leur créativité et leur vitesse, Christian Brüls et Aboubakary Koita devront alimenter les attaquants. Dans un système à trois médians offensifs, Wolke Janssens, Nelson Balongo ou Stan Van Dessel peuvent espérer être titulaires. En cours de préparation, ce dernier a dû dépanner au poste d'arrière gauche et Hollerbach a apprécié. La ligne d'attaque préoccupe Hollerbach et son staff. Le contrat de Duckens Nazon n'a pas été prolongé tandis qu'en période de préparation, Yuma Suzuki avait la tête ailleurs. Comme la saison dernière, il veut quitter le Stayen. S'il le fait, ça représente une moins-value de 23 buts, soit plus de la moitié de la production de la saison dernière. On verra si Pelé Mboyo, qui peut inscrire une dizaine de buts, ou Oleksandr Filippov peuvent porter le poids de l'attaque trudonnaire. Ce n'est sans doute pas la priorité de Hollerbach, mais il se pourrait que cette saison soit celle de l'éclosion pour des jeunes comme Mathias Delorge, Jarno Steukers ou David Mindombe.