Fondé en 1893
...

Fondé en 1893 Président : Erwin Staudt Stade : Mercedes-Benz (42.101 places) Site : www.vfb.de Transfert le plus cher de tous les temps : Ciprian Marica (8 millions d'euros, Shakhtar Donetsk, 2007) Palmarès : 5 titres, 3 Coupes d'Allemagne Saison passée en CL : - Parcours de qualification : FC Timisoara (0-0, 2-0) Le médian offensif a éclaté en même temps que la jeune levée du VfB Stuttgart, championne en 2007. Les stars de cette saison-là ont cédé à l'appel des sirènes. Le Bélarus a mis le cap sur Barcelone. Il n'est pas resté longtemps. Il est revenu là où il avait éclaté, dans l'espoir de retrouver ses sensations. L'international est un des plus chevronnés de l'équipe. MarkusBabbel procède en 4-4-2 avec deux médians défensifs, Hitzlsperger et Khedira. Ces deux hommes sont des stratèges. En plus de leurs tâches défensives, ils sont chargés de conférer des élans offensifs à l'équipe et même de susciter le danger en giclant devant le but, lors d'attaques. Stuttgart possède des alternatives à la plupart des postes. Il a obtenu des renforts de grande qualité in extremis (... peut-être au détriment des automatismes lors des premiers matches) : Hleb, de retour, et l'avant russe PavelPogrebnyak (Zenit) qui remplace Gomez et est, selon les termes de Babbel, " un vrai taureau, qui fonce. " L'international a une stature pour le moins avantageuse. Comme son prédécesseur, il recule quand il le faut et il est toujours bien démarqué. Il protège bien le ballon, marque ou fait marquer un partenaire mieux placé. La blessure de Lanig a entraîné l'achat de ZdravdkoKuzmanovic, le Serbe au passeport suisse, médian défensif comme Khedira et Hitzlsperger. Markus Babbel GER 08/09/1972 Toujours vêtu de noir, debout devant son banc, Markus Babbel rappelle un peu Guardiola mais son modèle est Ottmar Hitzfeld, avec lequel il a travaillé au Bayern. Il emploie en tout cas un langage similaire dans ses interviews comme dans ses discours face à l'équipe. Il a ramené la sécurité au VfB en procédant en 4-4-2 avec deux médians défensifs. Il vit des semaines chargées, puisqu'il suit les cours d'entraîneur à la Haute Ecole de Cologne du lundi au mercredi, avec une exception pour les semaines de Ligue des Champions, à charge pour lui de rattraper ensuite son retard. Lors de ses vingt premiers matches de Bundesliga, il a obtenu une moyenne de 2,30 points par match. Nul n'a fait mieux que l'ancien international, contraint de raccrocher suite à une grave maladie suivie de blessures.