L'avis de Philippe Van de Walle, Lauréat en 1987 et 1996
...

L'avis de Philippe Van de Walle, Lauréat en 1987 et 1996 Alpiniste passionné, Philippe Vande Walle sait qu'on ne cueille pas facilement l'edelweiss, cette fleur rare de la haute montagne. Pour y arriver, il faut être bien équipé, parfaitement entraîné afin de franchir tous les caps. Le Carolo a connu deux fois l'ivresse des hauteurs en tant que keeper du Club Bruges (1987) et du Germinal Beerschot (1996). Ces deux titres de Gardien de l'année constituent sans aucun doute deux des sommets de sa longue carrière. Qui le rejoindra dans cette belle galerie des gardiens de but de la D1 ? Qui a dominé le peloton des araignées de l'élite ? Bertrand Laquait ? Daniel Zitka ? Olivier Renard ? Stijn Stijnen ? Kenny Steppe ? Philippe Vande Walle : " Il y a pas mal d'excellents gardiens de but en D1. A mon avis, Stijn Stijnen est le mieux placé pour décrocher la montre en or. Le Brugeois a indiscutablement acquis une nouvelle dimension cette saison. Stijn est désormais une des clefs de voûte de son équipe. Il a souvent bien tenu la baraque. Ce compétiteur ose dire ce qu'il pense et le réalise. A force de travail, il a fameusement élargi la palette de ses talents. Stijnen est efficace et redoutable dans ses duels d'homme à homme. Il intervient vite, anticipe bien, réduit parfaitement les angles, etc. Le gardien brugeois jouit d'une grosse présence et, en fait, il est complet. C'est un portier all rounds aussi présent dans ses sorties que sur sa ligne, au sol ou dans les airs. J'ai été impressionné par le calme d'Olivier Renard à Malines. Sa situation n'était pas facile après les problèmes qu'il a connus au Standard où il avait signé un bon premier tour. Renard a prouvé calmement qu'on devait compter avec lui : cet excellent professionnel est désormais une des valeurs sures de la D1 ". " On a moins vu Daniel Zitka cette saison mais cela n'enlève rien à ses atouts. C'est un gardien de but sobre et efficace qui ne prend pas de risques inutiles, n'en jette pas plein la vue, ne perd pas son temps dans un blabla inutile. La saison passée, il avait été spécialement présent et brillant. Une blessure l'a gêné et la concurrence ( Silvio Proto, Davy Schollen) a marqué des points : tant mieux, c'est nécessaire. Dans les grands championnats, tous les clubs possèdent plusieurs gardiens de haut niveau : personne ne peut s'endormir. Kenny Steppe a parfaitement remplacé Luciano au Germinal Beerschot qui lui a fait confiance. Chelsea ne s'intéresse pas pour rien à ce gardien complet, un peu comme Stijnen. Il a su saisir sa chance, c'est bien. C'est un excellent jeune keeper et je suis persuadé qu'il y a pas mal d'autres Steppe en Belgique. J'en ai à Charleroi. Le gardien que je connais le mieux, c'est évidemment Bertrand Laquait. C'est un peu mon gamin. Bertrand est un très grand professionnel qui ne se met pas martel en tête. Il ne cherche pas midi à 14 heures et veut d'abord être efficace, bien placé. Bertrand est très fort et il ne faut pas oublier que Charleroi a évolué sur le plan tactique. Il fut un temps où les Zèbres reculaient plus : le gardien avait pas mal de travail. Actuellement, Charleroi joue plus au centre du terrain. Bertrand est moins souvent mis à contribution. Il doit dès lors être encore plus concentré sur son sujet ". l