Vitesse se mêle à nouveau à la lutte pour un billet européen. Une surprise agréable car, la saison passée, l'équipe avait dû disputer les playoffs pour assurer son maintien. Bien que, contre le FC Twente, les supporters aient fait la quête pour assurer l'avenir financier du club d'Arnhem, Stijn Vreven (31 ans) ne tarit pas d'éloges sur son employeur.
...

Vitesse se mêle à nouveau à la lutte pour un billet européen. Une surprise agréable car, la saison passée, l'équipe avait dû disputer les playoffs pour assurer son maintien. Bien que, contre le FC Twente, les supporters aient fait la quête pour assurer l'avenir financier du club d'Arnhem, Stijn Vreven (31 ans) ne tarit pas d'éloges sur son employeur. Stijn Vreven : Et la lutte promet d'être serrée. Il n'est pas exclu que la sixième place donne aussi accès à la Coupe UEFA mais pour cela, il faut que l'Ajax élimine Willem II en demi-finales de la Coupe. Donc, le 21 avril, nous croiserons les doigts pour les gars de l'Ajax. Tout va vite en football. C'est une histoire incroyable, d'autant que notre noyau ne compte que 17 joueurs. Il règne un nouvel optimisme ici, surtout grâce aux résultats positifs que l'équipe a signés. Vitesse revient de manière positive dans l'actualité et c'est chouette. Absolument. Il connaît la maison, ce qui facilite tout. Il a déjà effectué deux dépannages avec succès, atteignant chaque fois l'objectif requis : l'Europe puis le maintien. Pour la première fois, il a pu tout préparer lui-même et c'est parfait. Ses transferts sont autant de réussites et l'équipe atteint un bon niveau chaque semaine. Il aime la clarté, y compris dans son occupation de terrain, il ne se met pas la pression et permet aux joueurs de penser par eux-mêmes. Je trouve ça bien : les plus anciens peuvent ainsi s'exprimer. Il prend bien la température du groupe. Nous savons tous ce que nous pouvons attendre des autres. Il avait manifestement besoin d'un nid chaleureux. Il semble qu'il réalise sa meilleure saison. Même plus jeune, Theo a toujours dû tirer la charrette lui-même. Maintenant, on lui a ôté ce poids des épaules, puisque l'équipe compte plus de trentenaires. Je remarque qu'il joue beaucoup plus librement. Vitesse est son club : tout le monde l'apprécie tel qu'il est et le laisse en paix. On ne râle pas sur un kilo de trop. Il peut être lui-même. Il n'a laissé aucune trace car le staff technique a réagi en enrôlant Youssouf Hersi, qui n'est pas n'importe qui. Le club est très attentif. Il a aussi engagé Gill Swerts pour la saison prochaine. Du bon boulot ! Le noyau est assez étriqué. Il n'y a qu'un joueur d'expérience sur le banc. C'est très peu... Si nous nous qualifions pour une Coupe d'Europe, la saison sera chargée. Il faut aussi accroître la concurrence pour évoluer un cran plus haut. Reste à voir si c'est possible financièrement. Le Top 3, ça fait bien mais je ne sais pas si c'est un objectif réaliste. Il y a six mois, nous étions à la mort et nous voilà ressuscités. Le subtop est très large. Il faut effectuer des transferts pointus. Par exemple, nous marquons difficilement. Un avant efficace serait donc le bienvenu. Je joue la meilleure saison de ma carrière. Je suis mieux qu'au FC Utrecht car je suis plus serein et je ne pense plus à un gros transfert. C'est un fameux poids en moins. Je reste un joueur très engagé mais je réfléchis davantage. Je ne suis pas qu'un combattant. Fréderic Vanheule" C'est LA MEILLEURE SAISON de ma carrière "