Les supporters de Roda JC ont accueilli le flegmatique Huub Stevens en sauveur, cet été. Roda restait sur trois saisons gâchées sous la houlette de Wiljan Vloet, qui entraîne maintenant le Sparta. Stevens devait ramener le club sur la scène européenne.
...

Les supporters de Roda JC ont accueilli le flegmatique Huub Stevens en sauveur, cet été. Roda restait sur trois saisons gâchées sous la houlette de Wiljan Vloet, qui entraîne maintenant le Sparta. Stevens devait ramener le club sur la scène européenne. Après six matches de championnat, Roda JC est avant-dernier. Il n'a gagné qu'un match, le premier, contre le FC Twente. Il a ensuite accumulé les revers contre Heerenveen, le PSV, le RKC, Willem II et l'Ajax, qui s'est imposé 4-1 samedi dernier. Stevens a été renvoyé dans la tribune contre Willem II, suite à des commentaires déplacés sur l'arbitrage. " J'ai simplement attiré son attention sur le fait que l'adversaire gagnait du temps. Je n'ai pas été grossier mais le quatrième arbitre m'a renvoyé dans la tribune ", a déclaré l'ancien entraîneur de Schalke 04 et du Hertha Berlin. Stevens affirme ne pas se tracasser à propos de ce départ manqué. Il ne sombre pas dans la panique. " Il est clair que le départ d' Arouna Koné au PSV a été très mal pris par les joueurs ", avance-t-il, à la quête d'explications. " Il était l'homme à qui passer le ballon, l'homme d'une action, il déchargeait les autres. Il ne faut pas sous-estimer l'impact de son départ sur le noyau. Je dois beaucoup parler avec les joueurs qui restent pour effacer ce traumatisme ". A ses yeux, l'objectif de Roda JC, une participation à une Coupe d'Europe, n'est pas si important. " Dès mon arrivée, j'ai dit que je n'étais pas un magicien ni un messie. Ce n'est pas moi qui marque. Par contre, je peux aider les footballeurs qui ont perdu leurs marques à retrouver le bon chemin. Je ne suis pas aveugle, je connais les problèmes et je cherche le bon moyen de les résoudre. Cela requiert du temps ". C'est aussi valable pour l'international estonien Andres Oper, qui doit faire oublier Kone. " Il était le meilleur avant disponible à ce moment-là et pour un prix à notre portée mais il doit encore trouver ses marques ". (F. Vanheule) GUUS HIDDINK est confronté à deux graves blessures : Michael Reiziger (déchirure musculaire à la hanche) et Michael Ball (déchirure au genou) sont absents pour six semaines minimum. John de Jong souffre d'une affection étrange au genou, Robert d'une déchirure à la cuisse et Mika Väyrynen, blessé au tibia, sont aussi à l'infirmerie. MARTIJN MEERDINK (29 ans) se rétablit très vite de sa blessure au genou. Cinq mois et deux semaines après la déchirure de son ligament croisé antérieur, en équipe nationale néerlandaise, le joueur de l'AZ est de nouveau sur le terrain. COUPE. Le deuxième tour a provoqué une surprise : Vitesse a été battu à domicile, aux tirs au but, par AGOVV, qui affrontera les Espoirs de l'Ajax au prochain tour. Le FC Groningue s'est imposé 2-1 face au Sparta. BUTEURS : 1. Arveladze (AZ) 9 buts ; 2. Perez (AZ), Kuijt (Feyenoord), Hoogendorp (RKC) 6. F.Vanheule