Cette semaine, j'ai pris contact avec Pierre François. Quand il a répondu à mon appel, il était en voiture. Direction : Genève. Pour assister à une réunion de la commission jeunes de l'European Club, l'ancien G14. C'était aussi l'occasion pour son épouse et lui de se ressourcer deux ou trois jours...
...

Cette semaine, j'ai pris contact avec Pierre François. Quand il a répondu à mon appel, il était en voiture. Direction : Genève. Pour assister à une réunion de la commission jeunes de l'European Club, l'ancien G14. C'était aussi l'occasion pour son épouse et lui de se ressourcer deux ou trois jours... Pierre François : Ce n'était pas simple. La pression médiatique n'a rien arrangé ; la presse a fait grossir l'affaire. Ce n'était pas évident car on a tous éprouvé beaucoup d'émotions chaque fois qu'on a visionné les images de la fracture de Wasyl. J'ai aussi dû défendre Axel. Je ne tenais pas à justifier son geste et il n'était pas facile de trouver des moyens de défense. J'ai donc plaidé pour qu'il ne se voie pas infliger une sanction démesurée. Il a reçu le double de ce qu'on donne habituellement pour une telle faute. Wasyl vit une situation bien pire que celle de Witsel. Mais l'apaisement ne se réalise pas par la prise d'une sanction démesurée. Huit semaines, c'est cohérent. Personnellement, je suis toujours convaincu qu'Axel n'a jamais voulu blesser le Polonais. Cette faute restera un fait de match, quoi qu'on en dise. Quand j'entends que le président de l'Union, François De Keersmaecker, veut se présenter comme rassembleur d'Anderlecht et du Standard, alors qu'il ne l'a jamais fait auparavant, ça me fait rire. On a l'impression qu'il joue au préfet d'école qui va convoquer ses deux élèves, Roger Vanden Stock et Lucien D'Onofrio, pour les enguirlander. On n'a pas besoin d'un chaperon ! Depuis mai 2008, il n'a pas pris une fois le temps de venir à Sclessin. Alors honnêtement, pourquoi lui ? Je crois qu'ils vont le faire. Lucien a été plus malin que moi. Je lui avais suggéré d'attendre que le grand club, Anderlecht, invite le petit. Mais suite à l'escalade verbale, il a décidé qu'il prendrait contact avec Roger. Ce dernier, suite au dernier match, n'a pas joué dans son registre habituel et je comprends sa frustration ; principalement par rapport aux blessures. Pour un club qui se dit gentleman, refuser l'invitation serait une erreur de goût. Avec aucun des deux, pour la simple raison que je n'ai jamais fait un tel week-end. Je n'ai vraiment pas compris. J'ose espérer que ce comportement n'a pas été adopté pour se faire de la pub sur le dos d'un joueur. Le meilleur investissement pour un sponsor aurait été de soutenir, avec modération, Axel, qui vit lui aussi une période difficile. Mais j'apprécie le fait que BASE fasse marche arrière. Ce n'est pas donné à tout le monde ! Quand je vois que les Pays-Bas se surpassent pour donner une belle image de leur équipe nationale et donc assurer sa réputation, ça m'attriste. Surtout que tout le monde n'a pas envie de tirer dans le même sens. A l'Union belge, ils sont très forts pour critiquer quand Anderlecht et le Standard n'envoient pas leurs joueurs à la Kirin Cup. Mais dès qu'il s'agit d'être constructif, c'est autre chose... Il faut que tout le système soit remis en cause ! Très difficile ! C'est un des meilleurs clubs d'Europe. On a de la chance de jouer notre premier match à domicile contre eux. Je suis persuadé que le Standard va réussir à donner l'image d'un club qui mérite sa place dans cette compétition. Ni de l'un, ni de l'autre. Mais ça devrait être fantastique de jouer au Vélodrome... De Keersmaecker n'est pas venu une fois à Sclessin depuis mai 2008. C'est lui qui va nous réconcilier avec Anderlecht ?