LeBron James a beau être le visage de la NBA, Stephen Curry est le nouveau chouchou de ses fans, surtout des jeunes. Un sondage récemment effectué dans la tranche d'âge 18-34 ans place le distributeur des Golden State Warriors en tête, alors qu'il a déjà recueilli le plus de suffrages dans le monde pour l'All Star Game. Après celui de James, c'est son maillot qui a été le plus vendu cette saison et la marque UnderArmour vend ses nouvelles chaussures, The Curry On, comme des petits pains.
...

LeBron James a beau être le visage de la NBA, Stephen Curry est le nouveau chouchou de ses fans, surtout des jeunes. Un sondage récemment effectué dans la tranche d'âge 18-34 ans place le distributeur des Golden State Warriors en tête, alors qu'il a déjà recueilli le plus de suffrages dans le monde pour l'All Star Game. Après celui de James, c'est son maillot qui a été le plus vendu cette saison et la marque UnderArmour vend ses nouvelles chaussures, The Curry On, comme des petits pains. Curry, âgé de 26 ans, signe sa saison la plus régulière depuis ses débuts pros en 2009. Il a propulsé les Warriors en tête, avant le début des play-offs, la semaine dernière, avec 67 victoires en 82 matches. Il est cité comme le principal candidat au trophée MVP, décerné début mai, avec James Harden (Houston Rockets). Curry présente des statistiques impressionnantes : il est sixième au classement des buteurs avec une moyenne de 23,8 points, respectivement sixième et quatrième du classement des assists (7,7) et des steals (2,0). En outre, aucun joueur n'a un impact aussi positif sur le nombre de points de son équipe. Si le basketteur est aussi populaire, c'est surtout grâce à ses dribbles et à son tir à distance, un héritage de son père, Del, qui a également évolué en NBA. Curry est aussi le roi de la nouvelle génération à trois points. Il a amélioré son propre record de 286 tirs réussis, ce qui représente une moyenne de 3,6 par match ou un pourcentage quasi inhumain de 44,2 %. Il y a deux semaines, à l'entraînement, il a même réussi 77 trois points d'affilée ! Un autre facteur a permis à Curry de rejoindre le firmament aussi vite : ses Golden State Warriors. L'équipe est particulièrement attractive et depuis deux saisons, elle dispute tous ses matches à domicile dans une Oracle Arena comble. Les Warriors, sis à San Francisco, bouchent le fossé creusé depuis quelques années par les clubs implantés dans d'autres grandes villes, comme les LA Lakers, les Boston Celtics et les New York Knicks. Si Curry mène les Warriors à leur premier titre depuis 1975, il entrera définitivement dans l'histoire. Toutefois, il est le premier à insister : " Peu importe le niveau que j'atteindrai en basket, ma personnalité ne changera pas. " C'est un autre ingrédient à sa popularité : l'Américain est modeste, réaliste, accessible et ne se comporte jamais en vedette. Quand il s'est inscrit au California Golf Club de San Francisco, il s'est volontairement soumis au long processus d'admission, refusant de profiter de sa célébrité. C'est donc le gendre idéal, avec sa bouille de bébé et son côté underdog : étudiant, Spicy Curry a dû jouer au petit Davidson collège, n'ayant pas obtenu de bourse pour une université prestigieuse. On lui a souvent répété qu'il ne jouerait jamais en NBA. Il y a trois ans, quand il s'est occasionné quelques sérieuses blessures à la cheville, d'aucuns l'ont définitivement classé mais Curry n'a pas perdu courage. Avec son fabuleux tir, il a rejoint l'élite absolue de la NBA et a conquis les coeurs de millions de fans de basket. PAR JONAS CRÉTEURStephen Curry est le principal candidat au titre de Most Valuable Player.