Il va recevoir encore plus de responsabilités sur RTL.

C'est donc confirmé : vous présenterez l'Europa League la saison prochaine ?

Stéphane Pauwels : Je ne peux pas trop m'exprimer car tout sera dit à la rentrée. Quand j'ai quitté la RTBF, RTL m'a dit que je serai consultant durant un an avant d'envisager la présentation d'une émission. J'ai été ravi de travailler sur la Champions League avec Georges Grün. Même si elles ont été critiquées, les audiences ont été très bonnes. Je vais laisser tomber cette compétition pour éviter le mélange des genres. En Europa League, il y a de belles découvertes à réaliser et on pourra plus facilement parler des équipes belges.

Que comptez-vous améliorer dans 100 % Steph ?

Les émissions en dehors des studios. Nos sorties durant l'EURO ont attiré du monde. Bel RTL est la radio de la proximité. Nous voulons consolider la complicité avec les auditeurs. On continuera de donner la parole à tout le monde : l'entraîneur de P4 en passant par le gamin de 14 ans. Je compte faire gagner des maillots estampillés 100 % Steph pour des équipes de jeunes. C'est un peu égoïste. Mais si cela peut aider et renforcer notre marque de fabrique...

Le fait de prendre des auditeurs comme consultants, ce n'est pas justement un peu trop populaire ?

Non. D'une part, le football appartient au peuple. D'autre part, nous avons des experts toutes les semaines avec les journalistes de Sport/Foot Magazine et Alexandre Charlier. Beaucoup de personnalités se sont exprimées à l'antenne : Marc Wilmots, Enzo Scifo, le ministre des Sports André Antoine lors de la spéciale sur le foot wallon, des pointures étrangères comme Rolland Courbis,...

Les derniers chiffres montrent que toutes les émissions sportives de Vivacité augmentent.

Et 100 % Steph est leader de sa tranche, le dimanche soir ! Je connais beaucoup de gens qui écoutent Vivacité l'après-midi et 100 % Steph le soir. Complètement Foot aurait pu rester à la même heure que moi mais Vivacité a préféré changer l'horaire. C'est son choix. Nous sommes maintenant bien installés et nous comptons en profiter.

A Complètement Foot, il y a un trio modérateur-polémiste-journaliste. Chez vous, Charlier a repris le rôle de polémiste tandis que vous êtes un peu le faux modérateur. Est-ce qu'il n'y a pas un problème d'équilibre ?

Pas du tout. Charlier est parfois critiqué mais il fait du très bon boulot. Quand il allume des incendies, c'est pour susciter le débat. Je fais un peu du Michel Lecomte en évitant les dérapages. Je veille au travail collectif, quitte à exclure celui qui ne suit pas les règles.

Il va recevoir encore plus de responsabilités sur RTL. Stéphane Pauwels : Je ne peux pas trop m'exprimer car tout sera dit à la rentrée. Quand j'ai quitté la RTBF, RTL m'a dit que je serai consultant durant un an avant d'envisager la présentation d'une émission. J'ai été ravi de travailler sur la Champions League avec Georges Grün. Même si elles ont été critiquées, les audiences ont été très bonnes. Je vais laisser tomber cette compétition pour éviter le mélange des genres. En Europa League, il y a de belles découvertes à réaliser et on pourra plus facilement parler des équipes belges. Les émissions en dehors des studios. Nos sorties durant l'EURO ont attiré du monde. Bel RTL est la radio de la proximité. Nous voulons consolider la complicité avec les auditeurs. On continuera de donner la parole à tout le monde : l'entraîneur de P4 en passant par le gamin de 14 ans. Je compte faire gagner des maillots estampillés 100 % Steph pour des équipes de jeunes. C'est un peu égoïste. Mais si cela peut aider et renforcer notre marque de fabrique... Non. D'une part, le football appartient au peuple. D'autre part, nous avons des experts toutes les semaines avec les journalistes de Sport/Foot Magazine et Alexandre Charlier. Beaucoup de personnalités se sont exprimées à l'antenne : Marc Wilmots, Enzo Scifo, le ministre des Sports André Antoine lors de la spéciale sur le foot wallon, des pointures étrangères comme Rolland Courbis,... Et 100 % Steph est leader de sa tranche, le dimanche soir ! Je connais beaucoup de gens qui écoutent Vivacité l'après-midi et 100 % Steph le soir. Complètement Foot aurait pu rester à la même heure que moi mais Vivacité a préféré changer l'horaire. C'est son choix. Nous sommes maintenant bien installés et nous comptons en profiter. Pas du tout. Charlier est parfois critiqué mais il fait du très bon boulot. Quand il allume des incendies, c'est pour susciter le débat. Je fais un peu du Michel Lecomte en évitant les dérapages. Je veille au travail collectif, quitte à exclure celui qui ne suit pas les règles.