Salut, Philippe. Un mot sur la rencontre face aux Loups ?

Nous avons fait le match qu'il fallait. La saison passée, ces matches-là, on les perdait. La Louvière était plus forte techniquement mais on a été supérieurs physiquement et mentalement. Elle n'avait encaissé aucun but depuis le début de la saison et on leur en a planté trois ! Notre défenseur, Stéphane Pichot, qui a joué au PSG et à Lille notamment, est presque mon adjoint sur le terrain. A 35 ans, il retrouve une seconde jeunesse. A l'instar de Stijn Meert : l'ancien joueur de Zulte et d'Anderlecht est toujours aussi malin et rusé. Et il est hyper gentil avec l...

Nous avons fait le match qu'il fallait. La saison passée, ces matches-là, on les perdait. La Louvière était plus forte techniquement mais on a été supérieurs physiquement et mentalement. Elle n'avait encaissé aucun but depuis le début de la saison et on leur en a planté trois ! Notre défenseur, Stéphane Pichot, qui a joué au PSG et à Lille notamment, est presque mon adjoint sur le terrain. A 35 ans, il retrouve une seconde jeunesse. A l'instar de Stijn Meert : l'ancien joueur de Zulte et d'Anderlecht est toujours aussi malin et rusé. Et il est hyper gentil avec les jeunes. On peut aussi compter sur Olivier Guilmot, l'ancien de La Louvière et de Mons. Bref, ce sont tous des types exemplaires. On a joué dix rencontres seulement. Ce championnat va être extrêmement long. Et honnêtement, cette saison, la D3 a clairement le même niveau que la D2. Avec La Louvière, on a d'autres sérieux concurrents pour la montée : Ath, Coxyde, Audenarde, Tournai et Virton. Mais je ne m'inquiète pas trop. On a montré qu'on savait jouer au foot et que mentalement et physiquement, il en fallait beaucoup pour nous déstabiliser. En plus, les supporters reviennent peu à peu. Tu imagines, Steph : y avait 5.000 supporters au Canonnier face aux Loups. Ecoute Steph, l'objectif principal est de progresser. C'est sûr que pour optimiser notre partenariat avec le LOSC, il faudrait qu'on accède à la D2. Mais Lille nous aide déjà au niveau de la masse salariale. Jean-Michel Vandamme, le directeur du centre de formation du LOSC et conseiller sportif du président Michel Seydoux, est venu voir le match face au RAAL. Il m'a assuré que son club sera derrière nous si l'on monte. A ce moment-là, ils mettront des joueurs à notre disposition. C'est aussi Vandamme qui m'a demandé de coacher l'équipe première. Pas du tout ! Comme je te l'ai dit, il y avait 5.000 personnes samedi. En plus, c'est un tout nouveau public, dont la moyenne d'âge se situe entre 15 et 30 ans. Oui, sûrement, mais il n'y en a pas encore un tout grand et un pôle de formation. Pour l'instant, je n'ai pas vraiment le temps de m'occuper d'un projet pareil. Je me focalise sur l'équipe première de Mouscron. Mon but, à terme, est d'ériger un centre de formation pour toute la Wallonie picarde. J'en serais le directeur technique. Mais un tel projet, ça doit passer par la D2. Lille nous apporte beaucoup de moyens en plus. Actuellement, on vit une saison de transition et ce n'est pas facile de monter dans notre série. Des clubs comme Audenarde et Coxyde ont un plus gros budget. Ce qui est certain, c'est que Mouscron vit actuellement un renouveau. La saison dernière, nous sommes montés en D3. Cette année, nous sommes annoncés champions, comme La Louvière. Je suis très heureux. PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE Tu imagines, Steph : y avait 5.000 supporters au Canonnier face aux Loups !