Salut Ibrahim, alors Eupen, c'est ta dernière chance, non ?

Je ne sais pas. Une chose est sûre, c'est que c'est une chance, pour moi, de pouvoir bien travailler. Pour des raisons familiales, j'ai dû rentrer de Casa. Je voulais aussi retrouver mon père, qui m'a toujours bien conseillé. Désormais, je recommence tout à zéro.
...

Je ne sais pas. Une chose est sûre, c'est que c'est une chance, pour moi, de pouvoir bien travailler. Pour des raisons familiales, j'ai dû rentrer de Casa. Je voulais aussi retrouver mon père, qui m'a toujours bien conseillé. Désormais, je recommence tout à zéro. J'étais trop jeune. J'ai écouté les mauvaises personnes. Beaucoup se sont gavées sur mon dos et ont pris des commissions. Il y a vraiment trop de pourris dans le milieu du foot. Je n'aurais jamais dû faire confiance aussi facilement à des personnes que je connaissais si peu. Maintenant, c'est Albert Martens qui me conseille. C'est un scout du Sporting d'Anderlecht, que j'ai connu quand j'évoluais chez les Mauves. C'est quelqu'un de très bien, en qui j'ai vraiment confiance. Je n'ai que 22 ans et ces problèmes m'ont permis de grandir. Je suis mûr maintenant. C'est vrai que j'ai été trop influencé, mais ça m'a renforcé. Ce que je regrette vraiment, c'est d'être parti de l'Inter. Je voulais absolument jouer et me suis montré trop impatient. J'aurais dû rester mais je voulais vraiment être prêté et j'ai atterri à Twente. S'il y a un conseil que je peux donner aux jeunes footballeurs, c'est d'être patient et d'attendre son tour en restant très pro. Ça ne m'embête pas du tout d'être à Eupen. Ce n'est pas non plus comme si j'avais eu le choix. J'ai encore tout à prouver et je vais m'accrocher. J'ai encore la chance de pouvoir évoluer en D1 et je suis persuadé qu'Albert Cartier va m'insuffler toute la motivation nécessaire. C'est sûr qu'Eupen, ce n'est pas Milan, mais je n'oublie pas que je viens de très loin. J'ai signé pour six mois. A moi de faire mes preuves ! Oui, tous ceux que j'ai connus chez les jeunes, tels Kompany, Vanden Borre, etc. Je sais que la question est assez délicate pour l'instant, parce que ça fait la une... Je préfère ne pas parler trop de ça. Mais je veux être sincère. J'ai déjà joué des matches avec la Belgique en moins de 21 et je préférerais être Diable Rouge. Ce n'est pas que je renie mes racines mais je veux éviter les mauvais choix et voudrais miser sur la Belgique. C'est sensible actuellement et ce n'est jamais un choix facile. Mais bon, c'est clair que je suis encore très loin d'être sélectionnable... PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE " Je regrette vraiment d'être parti de l'Inter. Je voulais absolument jouer et me suis montré trop impatient. "