Salut Habib, Mogi t'a taillé dans la presse, en parlant même de ta vie privée. T'en penses quoi ?

Habibou : Tout ce qu'il a raconté étaient des mensonges. Son attitude est scandaleuse. Il a même été dire que j'avais volé une voiture et que je suis actuellement recherché par Interpol. Si c'était vraiment le cas, ça m'étonnerait qu'on me laisse jouer chaque week-end. Et pour la voiture, c'est ridicule. J'ai simplement vendu un véhicule que j'avais acquis dans les règles de l'art.
...

Habibou : Tout ce qu'il a raconté étaient des mensonges. Son attitude est scandaleuse. Il a même été dire que j'avais volé une voiture et que je suis actuellement recherché par Interpol. Si c'était vraiment le cas, ça m'étonnerait qu'on me laisse jouer chaque week-end. Et pour la voiture, c'est ridicule. J'ai simplement vendu un véhicule que j'avais acquis dans les règles de l'art. Ecoute Steph, samedi dernier, avant la rencontre, il m'a envoyé un sms disant : " J'espère que tu vas te planter ! " Il s'acharne. A Charleroi, j'ai joué comme il fallait, j'ai fait ce que je devais faire. Il faut savoir qu'il me doit encore 80.000 euros ! Il a aussi touché deux commissions sur mon dos, lors de mes transferts au Steaua Bucarest et à Zulte Waregem. Pour le transfert en Roumanie, à l'époque, j'étais encore jeune et je ne savais pas comment un transfert se réalisait. Et honnêtement, je ne sais pas comment ça s'est déroulé précisément, mais tout ce que je peux dire, c'est qu'il a pris de l'argent sur ce transfert. Même son oncle n'est pas au courant. L'an passé, mon agent, Pierre Frelot, avait des contacts sérieux avec Wolverhampton, mais Mogi a refusé de me transférer là-bas. En fait, il a dans un premier temps demandé à mon agent de se retirer des négociations. Puis, tout a capoté et il a profité des contacts de Frelot pour caser d'autres joueurs à Wolverhampton. J'avais aussi des contacts avec Trabzonspor, mais là aussi, ça a foiré. Finalement, j'ai signé à Zulte Waregem via l'agent Jacques Lichtenstein. Là encore, Mogi a considéré que Frelot devait se retirer et m'a affirmé que malgré tout, la commission de mon transfert serait pour moi. Ces 80.000 euros, je les attends toujours ! Je les lui ai d'ailleurs demandés il y a deux semaines et il m'a répondu : " Tu n'auras rien ! Je ne suis plus à Charleroi ! " Mogi a comme projet de devenir agent de joueurs et en retenant cet argent, il espère un jour devenir mon agent. Mais ce n'est pas tout ! Je suis actuellement en contact avec l'AS Monaco et Mogi a téléphoné aux Monégasques en se faisant passer pour mon agent ! C'est incroyable ! Ce type, à Charleroi, voulait être le président, le manager et en même temps, l'agent des joueurs du club. Il veut tout le temps imposer ses diktats. Avant les interviews, il me disait précisément ce que je devais dire. Bref, j'en ai marre. Je laisse tomber maintenant... Oui, c'est vrai. J'ai déjà mis 9 buts et j'espère en inscrire encore trois avant de partir en vacances. Le groupe est vraiment bien. On ne parle que de foot. Ça me change vraiment de Charleroi... Bertrand, c'est mieux évidemment. Bon, cette histoire de canard, ça se termine bien. Il faut savoir qu'elle a fait le tour du monde. Il y a même un journaliste africain qui m'a demandé pourquoi j'avais lancé un... lynx ! Rigole pas, Steph ! Ils m'ont vraiment téléphoné, pour me demander que je devienne leur ambassadeur. Il ne faut quand même pas exagérer. PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE " Mogi Bayat me doit 80.000 euros ! Il a aussi touché deux commissions sur mon dos (...) A Charleroi, il voulait être président, manager et agent des joueurs "