Dis, Jean-François, t'es pas un peu frustré par le nul obtenu à Saint-Trond (1-1) ?

Jean-François de Sart : Si ! On a dominé toute la rencontre. On méritait donc mieux. En plus, il y a eu ces phases litigieuses en fin de rencontre, dans les dernières minutes. L'arbitre aurait dû siffler deux penalties. S'il l'avait fait, ça n'aurait pas été scandaleux, je pense. Et si les fautes avaient été commises à la 60e minute, ils les auraient donnés, ces penalties.
...

Jean-François de Sart : Si ! On a dominé toute la rencontre. On méritait donc mieux. En plus, il y a eu ces phases litigieuses en fin de rencontre, dans les dernières minutes. L'arbitre aurait dû siffler deux penalties. S'il l'avait fait, ça n'aurait pas été scandaleux, je pense. Et si les fautes avaient été commises à la 60e minute, ils les auraient donnés, ces penalties. Honnêtement, c'est un faux débat. On a d'ailleurs eu récemment une réunion avec des représentants des supporters pour leur expliquer notre vision tactique. Nous, ce qui nous intéresse, c'est l'animation du jeu. Et il ne faut pas se voiler la face : l'Allemagne, le Barça ou encore Arsenal jouent en 4-3-3, avec un seul véritable attaquant. Le plus important, c'est être présents dans les 16 mètres. Actuellement, c'est notre plus gros problème. On a contrôlé toute la rencontre, mais c'est vrai qu'on a cruellement manqué d'efficacité devant le but. Et si on a joué avec deux récupérateurs, c'est parce que Saint-Trond est une équipe qui joue le contre. Un match, ça se construit. Et si on avait pris un but sur contre, on nous l'aurait reproché. Et à un moment, il faut aussi arrêter d'exagérer et de dire qu'on est à la rue. Le Standard est encore présent dans les trois compétitions : championnat, Coupe et Europa League. Notre milieu a été totalement modifié, avec les arrivées de Buyens, Gonzalez, Vainqueur, Buzaglo et Seijas. Notre objectif est de se qualifier pour l'Europe, et ce via le championnat ou la Coupe. Et je ne sais pas qui a osé dire que cette saison était celle de la transition pour le Standard. Pour nous, la transition, c'est le changement, ce qui ne veut pas dire qu'on manque d'ambition. On a simplement besoin de temps. Mentalement, c'est dur. Mais on a la chance que désormais, le championnat se joue lors des play-offs. Et on a enchaîné tellement de matches depuis cette défaite, que c'est déjà derrière nous. Je te le répète : on est convaincu qu'on peut gagner quelque chose cette saison. En défense, on n'est pas encore au point. La paire Kanu-Felipe fonctionnait bien mais on a dû composer avec les blessures et donc Ciman et Van Damme ont été alignés dans l'axe. Heureusement, on va bientôt retrouver notre paire fétiche. Offensivement, ça va mieux. Tchité retrouve son vrai niveau et Cyriac revient de blessure. Et je peux te dire qu'un joueur va bientôt exploser. C'est Mpoku. Ça fait deux matches qu'il est sur le banc. Ça ne peut donc être que positif pour lui. Une chose est sûre : il deviendra un tout grand ! n PROPOS RECUEILLIS PAR TIM BAETE Je peux te dire qu'un joueur va bientôt exploser. C'est Mpoku. Il deviendra un tout grand !