Alors, gros match ce week-end, aussi bien pour le Standard que pour toi !

Oui, ça fait du bien au moral, surtout qu'on n'avait pas été bons face à Zulte-Waregem. Une chose est sûre : on y va pour le titre.
...

Oui, ça fait du bien au moral, surtout qu'on n'avait pas été bons face à Zulte-Waregem. Une chose est sûre : on y va pour le titre. C'est un grand mot de dire qu'on est meilleurs. Tout ce que je sais, c'est qu'on a un groupe très jeune. C'est un groupe qui est en train de se construire. Et il y a aussi du changement au niveau de l'ambiance. Elle est excellente. On s'amuse vraiment bien ! Ça, c'est toi qui le dis. Je dis juste qu'avec cet esprit, on peut aller loin. On a beau être jeunes, on croit en nous. Tout le monde critique notre entraîneur, mais Dominique D'Onofrio adore notre groupe. Ils nous parle énormément et ça, c'est nouveau. La saison passée, la communication était assez limitée avec le staff. Cette fois, les discussions règnent dans le vestiaire. Non, je ne veux pas en parler. Avec les Espoirs, on joue ce soir contre la France, mais je suis dégoûté, car contre Le Lierse, je me suis chopé un torticolis. On verra ce que les médecins du Standard diront, mais j'ai vraiment envie de participer à cette rencontre. Les raisons sont évidentes : c'est contre la France et, en plus, mon pote Mangala va jouer. C'est donc ridicule de dire que je ne veux pas jouer. Moi, je n'ai aucun problème à évoluer avec les Espoirs. Il y a beaucoup de joueurs susceptibles d'être appelés chez les A. Le coach doit donc faire des choix. C'est mon jeu. Je récupère la balle très bas et j'essaie de la porter le plus haut possible. Si je la perds à ce moment-là, ça peut énerver les supporters. Et si ce genre de pertes de balles n'arrive qu'une fois sur dix, c'est très positif. Il est vrai que parfois, j'en fais un peu trop mais les joueurs qui dribblent, ça a toujours énervé certaines personnes. Comme tu le sais, je suis un gamin de la rue. J'aimerais vraiment bien évoluer à Marseille. Là-bas, ce sont des gens du peuple, des gars simples comme moi. Il y règne une ambiance incroyable et les supporters y sont géniaux. J'ai toujours rêvé d'y évoluer. Aussi, beaucoup de personnes me comparent à Ben Arfa, et c'est assez flatteur. Pour l'instant, il évolue encore à l'OM. D'autres disent que je joue un peu comme Messi : c'est exagéré. Lui, c'est le meilleur joueur de tous les temps ! Je rêve aussi de jouer un jour pour le Barça. Mais attention, je n'ai pas dit que j'avais le niveau. Barcelone, c'est tout simplement le foot à l'état pur. On ne fait pas mieux. J'espère bien ! par stéphane pauwels (recueilli par tim baete) Les joueurs qui dribblent, ça a toujours énervé certaines personnes.