La Région flamande a voté un budget pour l'aménagement de stades en Flandre et à Bruxelles. Genk, Liège, Bruxelles et Anvers ont confirmé par écrit que tout serait prêt en cas de Mondial chez nous. Mais quelle est la situation ville par ville.
...

La Région flamande a voté un budget pour l'aménagement de stades en Flandre et à Bruxelles. Genk, Liège, Bruxelles et Anvers ont confirmé par écrit que tout serait prêt en cas de Mondial chez nous. Mais quelle est la situation ville par ville. BruxellesCinq sites retenus : Schaerbeek Formation, Mabru (marché matinal), un terrain privé près de l'OTAN, le Stade Roi Baudouin et le parking C du Heysel. " A Schaerbeek, il faut aménager pas seulement un stade mais tout un site avec logements, galerie commerciale, etc. Et il faut 573 jours pour obtenir un permis de bâtir, donc le temps presse ", dit Alain Courtois. " Mabru est magnifique mais l'accessibilité est problématique. Le terrain derrière l'OTAN appartient à un privé, donc il faut d'abord trouver un acheteur. Rénover le Stade Roi Baudouin est une possibilité. Le parking C est une très bonne option. " Le gouvernement fédéral s'est engagé à subsidier 25.000 places. Le nouveau stade bruxellois (public) en comptera 65.000. Et Anderlecht ? " Le Sporting DOIT aller dans le nouveau stade. " Mais les Mauves ne veulent plus. LiègeLe site de Coronmeuse sera plus que probablement choisi. On en profitera pour rénover le Palais des Expositions tout proche. Le stade fera 45.000 places et sera financé par le Standard (qui en sera le seul propriétaire) avec une participation minimum de la Région wallonne. Liège est la ville où les travaux commenceront en premier lieu. CharleroiTrois sites à l'étude : un à Marchienne-au-Pont (qui semble n'avoir aucune chance pour des raisons de pollution) et deux près de l'aéroport de Gosselies. Ce sera un stade communal (pour le Sporting et l'Olympic) qui ne devrait pas faire plus de 20.000 places. Mais sa capacité pourrait être portée à 40.000 en cas de Mondial. " Doubler la capacité est devenu courant ", signale Courtois. " Amsterdam, Rotterdam et Eindhoven le proposent aussi. " La Ville s'est engagée à doubler le nombre de places de son stade si la Coupe du Monde vient chez nous. AnversLe site est choisi : Petroleum Zuid, le long de l'Escaut. On y construira un stade communal de 40.000 places où l'Antwerp et le Germinal Beerschot joueront. GenkEn cas de Mondial, le stade du Racing passera de 25.000 à 40.000 places et l'accès sera aménagé via deux sorties d'autoroute. BrugesLe Club a un projet (40.000 places à Loppem avec galerie commerciale) mais la Ville de Bruges fait obstacle : parce que c'est sur une autre commune et qu'il y a des craintes que la galerie tue les petits commerces. Elle propose d'autres sites : Blankenberge et La Chartreuse (sur le territoire de Bruges). Le Club n'en veut pas. On parle maintenant d'un site à Jabbeke. A Loppem, le stade appartiendrait au Club. Ailleurs, il serait communal. Le Cercle veut rester au Jan Breydel. pierre danvoye