Club : Widzew Lodz
...

Club : Widzew Lodz Inauguration : 1910 Capacité : 12.500 places Nom : Stadion LKS Club : LKS Lodz Inauguration : 1908 Capacité : 28.000 places Cher Magazine, Si le premier jouissait d'une stupéfiante virtuosité dans les mains, le second en disposait certainement dans les jambes. Car pour Zbigniew Boniek, un match pouvait prendre des airs de concerto romantique de Chopin : c'est à Lodz, en plein centre de la Pologne, que tout a réellement commencé pour ces deux artistes. Si le musicien y naquit, le footballeur y répéta ses gammes avant d'éclater au firmament du hit-parade du ballon rond. C'est donc au Widzew, une équipe dont le palmarès renseigne quatre titres de champion, une coupe nationale et où joua aussi, naguère, l'excellent Wlodzimierz Smolarek, que le divin rouquin moustachu écrivit ses premières partitions avant de s'en aller composer quelques chefs-d'£uvre à la Juventus et l'AS Rome. Le berceau artistique de celui qui fut, en 1982, l'assassin de nos Diables Rouges au Mondial espagnol, est situé le long d'un très large et interminable boulevard. L'entêtement d'un vieux concierge obtus nous privera, hélas, d'en humer l'atmosphère de l'intérieur. Nous aurons beau insister, palabrer sur le long chemin parcouru depuis notre petite Belgique, le grincheux restera inflexible : la pelouse, distante de quelques mètres à peine, restera inaccessible. Mille bons kilomètres pour une photo prise au travers d'un grillage. Frustrant ! Nous aurons heureusement plus de chance dans l'antre du LKS, l'autre club local. Cette vieille enceinte en béton, avec son profil de perforatrice géante, a, elle aussi, vu une légende y exercer son art : Jan Tomaszewski. Le grand Jan, auteur d'un match historique à Wembley qui le vit tout arrêter et éliminer prématurément l'équipe de la Rose de la Coupe du Monde 74, attira alors les regards du Beerschot. Une époque révolue, où même un club belge moyen pouvait s'offrir une vedette internationale ! Les six titres conquis par les deux rivaux traditionnels du football polonais semblent aujourd'hui bien lointains puisque, suite à la descente des Rouge et Blanc en mai dernier, c'est en D2 que Lodz vivra son derby cette saison. Gageons néanmoins qu'ils envisagent leur futur autrement qu'en requiem...par Rudi Katusic