L'Union Saint-Gilloise a conservé les principaux artisans du titre conquis en D1B pour évoluer un cran plus haut. Un simple coup d'oeil au classement général actuel permet de constater que cela fonctionne puisque les hommes de Felice Mazzù figurent toujours en tête au sortir de la trêve internationale. Mieux encore, avec quatre victoires en six rencontres, dont un succès de prestige chez le voisin anderlechtois ou une raclée infligée au Standard (4-0), les Jaune et Bleu affichent un bilan intermédiaire de treize buts inscri...

L'Union Saint-Gilloise a conservé les principaux artisans du titre conquis en D1B pour évoluer un cran plus haut. Un simple coup d'oeil au classement général actuel permet de constater que cela fonctionne puisque les hommes de Felice Mazzù figurent toujours en tête au sortir de la trêve internationale. Mieux encore, avec quatre victoires en six rencontres, dont un succès de prestige chez le voisin anderlechtois ou une raclée infligée au Standard (4-0), les Jaune et Bleu affichent un bilan intermédiaire de treize buts inscrits contre seulement cinq encaissés. Soit simplement les meilleures attaque et défense de Pro League. Le coach unioniste n'est pas un adepte des grands chamboulements: il a fallu attendre la sixième journée et la réception du Standard pour voir des joueurs arrivés cette saison ( Damien Marcq et Bart Nieuwkoop) figurer enfin dans le onze de départ. Assuré de sa promotion dès le mois de mars, le club saint-gillois a pourtant eu le temps de renforcer son noyau en profondeur en acquérant à la fois des joueurs d'expérience, comme Marcq, Nieuwkoop, Felipe Avenatti ou Lazare Amani, et des jeunes promesses venues de l'étranger, comme Matthew Sorinola (vingt ans), Marcel Lewis (19 ans) et Lorenzo Paolucci (24 ans). Ajoutez-y les prolongations de contrat de cadres comme Guillaume François, Loïc Lapoussin, Casper Nielsen ou Dante Vanzeir, et vous obtenez un noyau complet dès l'entame de la compétition. Les dernières semaines de mercato ont d'ailleurs été bien calmes du côté du Parc Duden. Anas Hamzaoui a été envoyé en prêt à l'Excelsior Virton, tandis que l'Islandais Aron Sigurdarson, qui n'est pas parvenu à s'imposer, a pris le chemin du Danemark. Les Bruxellois en ont également profité pour promouvoir deux jeunes pousses dans le noyau A: le milieu Ilyes Ziani (vingt ans) et l'attaquant Pedro Lubamba (18 ans). Mais l'attraction de cette fin de mercato est sans nul doute l'arrivée de Kaoru Mitoma (24 ans), prêté par Brighton. Annoncé depuis un certain temps, le Japonais est venu en droite ligne de Tokyo, où il a pris part aux Jeux Olympiques. Avec 21 buts et seize assists en deux saisons de J-League pour le compte du Kawasaki Frontale, l'ailier était l'une des sensations du championnat japonais et les supporters unionistes ont hâte de le voir à l'oeuvre.Co-meilleur buteur de D1B la saison dernière, l'attaquant de 23 ans n'a pas loupé son retour au plus haut niveau: cinq buts, dont un triplé contre le Standard, trois assists et les compliments de Roberto Martínez. Ferber (Mandel United), Lorbek (NS Mura, Svn), Sigurdarson (AC Horsens, Den), Boutouil (SCC Mohammedia, Mar), Hamzaoui (Virton).