A Anderlecht, on connaît la chanson : on peut se permettre de louper le titre une année, mais pas deux années d'affilée. Le Sporting visera donc le titre, avec une équipe que FrankieVercauteren a cette fois pu façonner et qui a su conserver ses principaux joyaux, parfois au prix de gros efforts financiers, tout en attirant quelques renforts de choix à des postes-clefs.
...

A Anderlecht, on connaît la chanson : on peut se permettre de louper le titre une année, mais pas deux années d'affilée. Le Sporting visera donc le titre, avec une équipe que FrankieVercauteren a cette fois pu façonner et qui a su conserver ses principaux joyaux, parfois au prix de gros efforts financiers, tout en attirant quelques renforts de choix à des postes-clefs. La saga de l'été a pris fin deux semaines avant le début du championnat : SilvioProto jouera bel et bien au Parc Astrid. Les problèmes de gardiens du Sporting, récurrents la saison dernière, seront-ils dès lors résolus ? On peut l'espérer. L'ancien Loup est un jeune gardien plein d'avenir, doté d'une grande agilité et de réflexes étonnants, et ce n'est sans doute pas la pression qui l'effraiera, mais il débarque dans un club où l'on ne mettra plus nécessairement en évidence les dix ballons qu'il aura sauvés, mais plutôt " le " ballon qu'il aura éventuellement relâché. Bref, avec cette arrivée, DanielZitka se trouvera en principe relégué en position de deuxième gardien et JanVan Steenberghe en position de n°3. Le reste de la défense n'a pas subi de profonds bouleversements. Sauf blessure, on devrait retrouver de droite à gauche AnthonyVandenBorre, VincentKompany, HannuTihinen et OlivierDeschacht. Ce dernier pourrait avoir un concurrent inattendu à gauche en la personne de FabriceEhret, que l'on croyait perdu mais qui est susceptible de rebondir. Dans l'axe, on manque un peu de solutions de rechange, ce qui a amené le Sporting à s'intéresser au Grec NikosDabizas. MichalZewlakow peut évoluer à tous les postes défensifs, mais sa technique un peu fruste n'a pas toujours plu à l'exigeant public bruxellois. A droite, le jeune MarkDe Man pourrait recevoir la confiance de Vercauteren en cas de nécessité, comme l'an passé. Le transfuge lierrois LaurentDelorge, est une autre solution de rechange : sa polyvalence pourrait être utile. Si Vercauteren voulait absolument BartGoor, il doit y avoir des raisons. En tout cas, c'est pour l'utiliser. Sur le flanc gauche ou en position plus centrale ? Dans un entrejeu à trois ou à quatre ? Tout dépendra sans doute des circonstances. Goor apportera son expérience et ses infiltrations. Pour le travail de récupération, YvesVanderhaeghe devrait avoir la préséance sur BesnikHasi. Le vétéran, qui a effectué un retour étonnant chez les Diables Rouges, connaît une deuxième jeunesse. Son inlassable travail de fourmi soulage ses partenaires : le type de joueur, pas toujours élégant, dont toute équipe a besoin. A la création, on retrouvera toujours PärZetterberg à la baguette. Au détriment de DanMariusMitu, dans un premier temps en tout cas : le Roumain est blessé et suspendu pour les trois premiers matches européens. Et quid de WalterBaseggio ? Celui-ci, que l'on a annoncé un peu partout, semble enfin réagir comme son entraîneur l'attendait. S'il confirme ses bonnes dispositions, il faudrait compter avec lui. Selon que Vercauteren opte pour un 4-4-2 ou un 4-3-3, on devrait retrouver ChristianWilhelmsson au demi droit ou dans une position plus avancée. Avec GoranLovre comme doublure possible. ArunaDindane est parti, mais le Sporting semble avoir trouvé le joueur qu'il lui fallait avec le Turc SerhatAkin, qui a d'emblée séduit. Vivace, technique et doté d'un sens du but affûté, il devrait plaire au public du Parc Astrid. NenadJestrovic, filou, puissant et à l'affût de toute opportunité dans le rectangle, voudra confirmer son titre de meilleur buteur. Et quid de MboMpenza ? Deviendra-t-il un titulaire ou plutôt la solution de rechange n°1 en cas de défection ? En fait, devant, ils sont trois pour deux places (ou quatre pour trois places si l'on considère Wilhelmsson comme attaquant en 4-3-3). OlegIachtchouk, à nouveau blessé malheureusement, guettera lui aussi la moindre opportunité pour saisir sa chance. Anderlecht n'a perdu qu'Aruna, dont le départ était prévu, et a su conserver Kompany et Wilhelmsson malgré les sollicitations. L'attaquant ivoirien semble avoir été bien remplacé, peut-être même avantageusement. Si Proto parvient, en outre, à prendre des points pour le Sporting, il n'y a sans doute que Bruges qui pourrait barrer la route du titre au Bruxellois.n Daniel Devos