Hugo Broos estime que le meilleur transfert qu'un club peut réaliser, c'est de conserver ses meilleurs éléments. Il n'a toutefois rien pu faire pour retenir Jestrovic. Pour le reste, l'entraîneur mouscronnois s'est surtout attaché à résoudre le problème auquel il n'avait pas trouvé de solution l'an passé: combler le vide laissé par Vanderhaeghe. Il espère avoir trouvé l'homme de la situation en la personne de Claeys.
...

Hugo Broos estime que le meilleur transfert qu'un club peut réaliser, c'est de conserver ses meilleurs éléments. Il n'a toutefois rien pu faire pour retenir Jestrovic. Pour le reste, l'entraîneur mouscronnois s'est surtout attaché à résoudre le problème auquel il n'avait pas trouvé de solution l'an passé: combler le vide laissé par Vanderhaeghe. Il espère avoir trouvé l'homme de la situation en la personne de Claeys. DÉFENSEA l'exception de Seynhaeve, dont le contrat n'a pas été renouvelé et qui a été numériquement remplacé dans le groupe par le jeune international Junior Pecqueux, c'est exactement la même défense que la saison dernière. Dans les buts, Vandendriessche revient dans le parcours. Broos a toujours affirmé qu'il serait le gardien n°1 dès l'instant où il serait en pleine possession de ses moyens. Vandoorne devrait en principe se résoudre à un rôle de réserviste, avec Duinslaeger comme n°3. En défense, Vidovic a été victime d'ennuis physiques durant la préparation. Broos continue pourtant à le considérer comme un joueur très important pour Mouscron. Besengez semble avoir retrouvé l'entièreté de ses moyens. Il pose une candidature très sérieuse pour une place de titulaire dans l'axe de la défense, où Michal Zewlakow est une certitude. Les places seront donc chères pour les autres, et notamment pour Teklak qui devra se battre pour être aligné soit dans l'axe, soit à droite, où le titulaire devrait en principe être De Vleeschauwer. A gauche, par contre, Casto est pratiquement sans concurrence à l'exception du jeune Fiston. ENTREJEUC'est dans ce secteur que le bât a souvent blessé la saison dernière. Plus que de talent, c'est d'un patron que l'Excelsior manquait. Quelqu'un capable de donner de la voix, disponible pour ses partenaires, qui ose demander le ballon et oriente le jeu. Une grande responsabilité reposera donc sur les épaules de Claeys. Broos apprécie les joueurs qui sortent d'une saison décevante et aspirent à prendre leur revanche. A droite, on devrait retrouver Dugardein, ou éventuellement De Vleeschauwer qui peut avancer d'un cran. A gauche, Martic devrait atteindre un meilleur niveau que la saison dernière, où il s'est longtemps trouvé à cours de rythme suite à des ennuis physiques et des suspensions. Les trois jeunes joueurs acquis l'an passé en D2 devront sans doute encore attendre leur tour sur le banc. Crv et Cleiton, malgré une année d'expérience en plus, sont barrés par Claeys au demi défensif. Quant à Grégoire, il plafonne: joueur élégant ballon au pied, il lui manque toujours l'agressivité défensive et le sens tactique. En meneur de jeu, Mitrovic est un artiste avec ses qualités et ses défauts: toujours capable d'un coup d'éclat, il est parfois trop amoureux du ballon et n'aime pas défendre. A 17 ans, le tout jeune Blondel pointe déjà le bout du nez. ATTAQUELe secteur a été écrémé. Jestrovic, Lawarée et Nzuzi sont partis sous d'autres cieux. Ils seront donc trois pour deux places: Marcin Zewlakow, Bakadal et le revenant Ban. Broos connaît ses qualités et ses défauts: une frappe puissante du pied gauche, mais pas de pied droit et pas de jeu de tête. Faire oublier Jestrovic ne sera toutefois pas une sinécure. Marcin Zewlakow commencera sa troisième saison au Canonnier. Il n'a jamais joué avec Ban et devra donc trouver des automatismes. Bakadal, enfin, est revenu en meilleure condition que l'an passé et aura à coeur de démontrer qu'il n'était pas devenu 3e buteur du Championnat de France de National pour rien. CONCLUSIONA l'inverse de la saison dernière, Mouscron semble avoir regagné dans l'entrejeu ce qu'il a perdu en attaque. Le jeu pourrait se retrouver plus fluide, mais les occasions pourraient être concrétisées moins facilement. Globalement, peu de choses ont changé et l'équipe devrait être d'un niveau équivalent.Daniel Devos