Sport/Foot Magazine no. 41 | 11 octobre 2017

cover Sport/Foot Magazine

Lire Sport/Foot Magazine numérique

Vue web

Kiné de renom, Lieven Maesschalk a vu les plus grandes stars du foot international passer entre ses mains. L'homme est aussi extrêmement populaire au sein des Diables qu'il a réintégré suite à la nomination de Roberto Martinez. Mais qui est donc cet éternel passionné que Romelu Lukaku appelle " Choucke " ? Rencontre.

INTERVIEW

Partout où il passe, Hein Vanhaezebrouck aime travailler à sa façon. C'est grâce à cela que Gand a décroché un titre inattendu et des victoires en Coupe d'Europe. Anderlecht, qui vise un 35e titre, va devoir s'habituer à ses idées et à ses méthodes.

ANDERLECHT

Il n'y a pas un seul joueur flamand dans le noyau du standard. Une primeur depuis 61 ans. Simple hasard ou effets d'une politique réfléchie ?

STANDARD

C'est sans conteste l'une des très grosses surprises de ce début de championnat. À 21 ans, Omar Govea régale l'Excel et à peu près toutes les bouches du Royaume. Portrait.

OMAR GOVEA

Les Buffalos ont vécu des semaines agitées avec le départ de Hein Vanhaezebrouck et l'arrivée de son ancien adjoint Yves Vanderhaeghe. Comment les supporters composent-ils avec cette situation ? Petite enquête.

GAND

Saulo Decarli, le défenseur central suisse du Club, a découvert un autre univers à Bruges. " J'ai immédiatement réalisé que j'avais du pain sur la planche ici. " Un auto-portrait.

SAULO DECARLI

Toujours aussi séduisant avec le ballon, le football de Genk semble avoir oublié sa formule d'efficacité. À la recherche des symptômes d'un été malmené.

RACING GENK

Ce que la guerre a fait perdre à la Bosnie, la Belgique l'a reçu du monde entier. Reportage depuis un pays traumatisé.

BOSNIE-BELGIQUE

Malines est à coup sûr l'une des équipes qui jouent le mieux au foot entre les deux rectangles. Mais le punch fait singulièrement défaut aux Sang et Or. De quoi leur avoir coûté déjà quelques points précieux.

YRFC MALINES

Le footballeur qu'on a connu à Mons, à Genk et à Bruges était imprévisible. Et bad boy, il le dit lui-même. L'homme s'attaque aujourd'hui à une montagne : créer " un monde parallèle à la société ". Dans le nord de la France, l'association sportivo-culturelle qu'il a fondée fait un carton. Rencontre fast and furious.

RÉTRO

Cerné par la France, Villers-devant-Orval, actif en P3 luxembourgeoise, conduit sa barque en choyant ses gars à la bière locale, loin de l'épisode pornographique d'il y a deux ans.

VILLERS-DEVANT-ORVAL

En attendant Julian Nagelsmann, le Bayern a opté pour un vieux serviteur, Jupp Heynckes. Mission : ressouder un club divisé.

COSMOS

Malgré de gros investissements, Milan ne décolle pas. Dimanche soir, il doit absolument se ressaisir dans le derby " chinois " contre l'Inter.

COSMOS

Depuis que Gareth Bale (28 ans) est au Real Madrid, il se blesse tous les deux mois et demi, en moyenne, a calculé El Pais. Pourquoi ?

COSMOS

Les transferts records ne sont pas rentables. Everton a-t-il commis des erreurs de casting en voulant remplacer Romelu Lukaku ?

COSMOS

Le chemin de Roberto Martinez ne mène pas à Rome. Par contre, toutes les routes de la Ville Éternelle mènent à Radja Nainggolan. Promenade dans la capitale italienne, sur les traces d'un amour inconditionnel entre une cité ensoleillée et un Ninja devenu gladiateur.

RADJA NAINGGOLAN

La semaine prochaine, Dries Mertens affronte avec Naples le Manchester City de Kevin De Bruyne et Vincent Kompany. Le club est la figure de proue de City Football Group, une véritable machine de guerre dirigée par des Arabes qui investissent des milliards.

MANCHESTER CITY

Lindsey Vonn est la skieuse qui a gagné le plus de coupes du monde mais l'Américaine de 32 ans veut encore repousser ses limites. Malgré une interminable liste de blessures.

SPORT

Seules cinq nationalités figurent au palmarès de l'Ironman d'Hawaï: des Américains, des Australiens, des Canadiens, des Allemands et des "petits Belges". Comment cela est-il possible ?

IRONMAN

Mardi prochain, la nouvelle saison de NBA s'ouvre. Si elle est aussi agitée que l'entre-saison, les fans peuvent s'attendre à un déluge de feu. Une nuée d'étoiles n'auront qu'un seul objectif : faire exploser la supernova, Golden State. Analyse en trois questions.

NBA 2017-18

Si les Catalans rêvent d'autonomie, ce n'est plus le cas de Proximus, où le journaliste s'amuse avec ce championnat bizarre.

ZAPPING

Samedi prochain, lors d'Atlético-Barcelone, les fans blaugrana se mettront à chanter : " In, Inde, Independéncia ! " après 17 minutes et 14 secondes très précisément. Une prise de position on ne peut plus claire des séparatistes catalans dans la capitale. Car le FCB est plus qu'un club, c'est le symbole de la liberté catalane. Comment a-t-on pu en arriver là ?

DOCUMENT