Cela faisait quatre ans que l'on parlait de lui mais qu'on ne le voyait pas beaucoup (34 matches en 3 saisons). Maintenant quand il est absent, le jeune médian de Lyon fait la une. Touché à la cheville gauche, mercredi dernier en Coupe de la Ligue, Hatem Ben Arfa (20 ans) a préféré faire l'impasse sur le match de championnat contre Valenciennes. Ben Arfa n'est pas un inconnu quand, en 2002 Lyon débourse 100.000 euros. Sa technique largement au-dessus de la moyenne avait frappé les scouts des plus grands clubs français. En 2000, le frêle gaucher (1,78 m, 65kg) avait même été la vedette du programme A la Clairefontaine sur Canal +, qui montrait le parcours des apprentis footballeurs de l'INF Clairefontaine, qu'il rejoint...

Cela faisait quatre ans que l'on parlait de lui mais qu'on ne le voyait pas beaucoup (34 matches en 3 saisons). Maintenant quand il est absent, le jeune médian de Lyon fait la une. Touché à la cheville gauche, mercredi dernier en Coupe de la Ligue, Hatem Ben Arfa (20 ans) a préféré faire l'impasse sur le match de championnat contre Valenciennes. Ben Arfa n'est pas un inconnu quand, en 2002 Lyon débourse 100.000 euros. Sa technique largement au-dessus de la moyenne avait frappé les scouts des plus grands clubs français. En 2000, le frêle gaucher (1,78 m, 65kg) avait même été la vedette du programme A la Clairefontaine sur Canal +, qui montrait le parcours des apprentis footballeurs de l'INF Clairefontaine, qu'il rejoint à 12 ans. A Lyon, Ben Arfa a éprouvé du mal à faire son trou. Si les coaches successifs ne lui ont pas fait confiance c'est parce que le médian, entre-temps devenu champion d'Europe des -17 ans, rechignait à mettre sa technique exceptionnelle au service du collectif. Cet individualisme a failli coûter cher à celui que l'on avait désigné comme le successeur de Zidane mais dont la technique de dribble (à cause du pied gauche bien entendu) se rapproche plus de Maradona. Ces comparaisons sont sans doute montées à la tête du jeune joueur dont l'impatience grandissait au jour le jour. Au point que l'été dernier, il avait accepté une offre faite par Saint-Etienne que le président lyonnais Jean Michel Aulas a refusée. Depuis, Ben Arfa a fait son autocritique. Il a compris qu'il ne suffit pas de vouloir jouer pour être sur le terrain. Son potentiel est tellement évident qu'en mai 2006, la Tunisie l'a appelé afin qu'il participe à la Coupe du Monde en Allemagne. Né à Clamart, Hatem dont le père Kamel avait été footballeur dans les années 60, a refusé sa sélection. Alors que l'Algérie n'avait pas fait d'histoire lorsque Zizou avait opté pour la France, la Tunisie a traité Hatem d'ingrat, de traître à la patrie. Mais le jeune joueur ne s'en est pas offusqué vu qu'il se sent un peu rebelle dans l'âme. Il a même rejeté, en mai dernier, une sélection pour l'équipe Espoirs tunisienne pour rejoindre les Bleuets. Son gauche enchanteur l'a d'ailleurs propulsé en équipe de France. Mi-octobre, Raymond Domenech l'a appelé pour remplacer LouisSaha. Monté au jeu à la place de FranckRibéry, il a marqué son premier but et, même contre les Féroé, il faut le faire... COUPE DE LA LIGUE : Auxerre - Nice 6-2, Nancy - Amiens (L2) 1-0, Marseille - Metz 2-2 tab 5-4, Monaco - Lens 1-2, Rennes - Valenciennes 0-2, PSG - Montpellier (L2) 2-0, Caen - Lyon 1-3, Niort - Le Mans 0-3. Prochain tour (15 janvier) : Le Mans-Lyon, Lens-Nancy, Auxerre-Marseille, Valenciennes-PSG. PAULETA, l'attaquant du PSG, est entré dans l'histoire du club parisien. Grâce à ses deux buts en Coupe de la Ligue, le Portugais est devenu le meilleur buteur du club. Avec 101 buts, l' Aigle des Açores devance désormais Dominique Rocheteau, l'Ange vert. CRIS, le défenseur central de Lyon, va faire un saut au club pour que les médecins puissent constater l'évolution de sa guérison. Victime d'une rupture aux ligaments croisés du genou droit le 11 août dernier à Toulouse (2e journée), l'international brésilien était rentré se soigner à Sao Paulo. LILIAN LASLANDES, l'avant-centre de Nice, souffre d'une élongation au mollet gauche qui l'a obligé à déclarer forfait pour la Coupe de la Ligue. Son retour est prévu après la trêve observée pour les matches de l'Euro 2008. SOCHAUX a prolongé jusqu'en 2012 les contrats de l'attaquant Mevlut Erding et du défenseur central Maxime Josse. JACQUES FATY, le défenseur central de Marseille, s'est occasionné une élongation à la cuisse contre Metz en Coupe de la Ligue et a fait l'impasse contre Lorient. Cette absence n'explique pas à elle seule la nouvelle contre-performance de l'équipe d' EricGerets. KEVIN MIRALLAS n'a pas participé à la victoire de Lille à Auxerre. NICOLAS RIBAUDO