Même sa victoire 3-1 contre l'Autriche, le week-end dernier, n'y a rien changé. Les Pays-Bas sont sous haute tension. L'équipe nationale a tenu des réunions de crise. Une sous l'égide du sélectionneur, Dick Advocaat, et donc en sa présence, mais une autre, à la demande de Phillip Cocu, sans lui. On vous laisse deviner de quoi il a été question. Les matches, catastrophiques, de qualification contre la Moldavie et la Bélarus au début de l'été et le match amical contre ...

Même sa victoire 3-1 contre l'Autriche, le week-end dernier, n'y a rien changé. Les Pays-Bas sont sous haute tension. L'équipe nationale a tenu des réunions de crise. Une sous l'égide du sélectionneur, Dick Advocaat, et donc en sa présence, mais une autre, à la demande de Phillip Cocu, sans lui. On vous laisse deviner de quoi il a été question. Les matches, catastrophiques, de qualification contre la Moldavie et la Bélarus au début de l'été et le match amical contre les Diables Rouges ont fourni assez de thèmes douloureux. Le manque de discipline tactique et de motivation ont été épinglés. Visés, Edgar Davids et Patrick Kluivert ont quand même conservé la confiance de l'entraîneur. Advocaat n'a pas surpris les journalistes présents. " J'ai dit ce que j'avais à dire. Ça a fait du bien. Je ne trahirai pas le contenu de notre discussion, même si je ne serais pas surpris d'en lire bientôt le compte rendu dans les journaux. Il y a des fuites de la part de joueurs ". La presse ne devra pas compter, si on en croit les apparences, sur le capitaine, Frank de Boer, Jaap Stam, un roc, ni sur Pierre van Hooijdonk, qui se sont respectivement cantonnés à un " C'était nécessaire, espérons que ça s'avère utile ". Advocaat n'a pas fait mystère de son opinion sur la presse : " Jusqu'à la Tchéquie, ce n'étaient que louanges. Après ces matches dramatiques contre la Moldavie et la Biélorussie, ce fut la panique, d'un coup. Je le comprends : ça fait vendre. Mais ça me gêne ". Sous ma direction et celle de mon adjoint, Wim van Hanegem, les Pays-Bas sont invaincus depuis 14 matches ". Il a également été clair quant à sa décision d'écarter Clarence Seedorf. : " Il ne se sent pas bien à l'extérieur droit. C'est dommage. Au début, Clarence a certainement très bien joué à cette place. Il a été moins bon lors des quatre derniers matches. Il se sentait prisonnier dans ce rôle ". NOURDIN BOUKHARI (Ajax) est loué au NAC pour le reste de la saison. Il doit y pallier le départ de Kevin Bobson à l'Espanyol Barcelone. CRISTIAN CHIVU a été loué à l'AS Rome, puisque les problèmes financiers du club italien ne lui permettent pas de payer la totalité du transfert. L'Ajax a touché 6,5 millions d'euros sur les 18 convenus. TRANSFERTS. Les clubs néerlandais peuvent enrôler un maximum de deux joueurs sur le marché national, après la clôture du marché international. BUTEURS : 1. Kezman (PSV) 5 buts ; 2. Redan (RKC) 4 ; 3. Anastasiou (Roda JC), Buffel (Feyenoord), Cristiano (Roda JC), Rommedahl (PSV), Hoogendorp (RKC) 2.(F. Vanheule)