Sa gestion des efforts : " Je fais quelques kilomètres pour rien. Je devrais mieux gérer. Parfois, je reviens en défense alors que je suis trop loin de l'action et que je ne peux plus rien apporter. "
...

Sa gestion des efforts : " Je fais quelques kilomètres pour rien. Je devrais mieux gérer. Parfois, je reviens en défense alors que je suis trop loin de l'action et que je ne peux plus rien apporter. " Son manque d'altruisme : " Quand un coéquipier trouve qu'il fallait que je lui donne le ballon, on en parle et je revois la vidéo pour analyser s'il avait raison. Je ne me suis jamais trouvé personnel même si, parfois, je suis trop sûr de moi et je pense que ma frappe va rentrer. Mais elle ne rentre pas toujours ( il rit). Ma confiance peut être à la fois une force et une faiblesse. " Les conseils des anciens : " Les anciens me parlent pour mon bien. Ils ne vont pas m'induire en erreur. J'ai donc intérêt à les écouter. Avant, je parlais beaucoup avec Badou Kere et maintenant, comme Frank Defays est revenu et qu'on évolue du même côté, je communique davantage avec lui. Et puis, cela arrive que Bébert ( Bertrand Laquait) me recadre à l'entraînement. Il me reproche de chipoter et de ne pas rentrer assez dans la surface avec le ballon. " Son travail défensif : " On ne peut pas dire que je n'aime pas défendre puisque chez les jeunes, j'ai commencé comme défenseur avant de monter dans le jeu. Je sais très bien que tout le monde a un rôle défensif mais il y a des limites. Moi, j'ai toujours envie de jouer vers l'avant. Marquer des buts et faire la différence me convient mieux que de ne pas encaisser. L'année passée, je revenais beaucoup mais quand je récupérais le ballon, je me trouvais trop bas sur le terrain. Je pouvais peut-être effacer un ou deux adversaires mais je devais encore effectuer 30 mètres pour être dangereux. Je suis capable de le faire deux ou trois fois dans un match ; après, cela devient plus difficile. " Ses qualités : " Je ne savais pas que j'étais rapide ( il rit). Les gens trouvent que je suis assez rapide avec le ballon. Assez technique aussi. Avant j'aimais bien le geste de la virgule mais je perdais trop mon temps à faire des dribbles qui ne menaient à rien. Maintenant, c'est le tir au but qui me procure le plus de sensations. Mes frappes sont souvent risquées. Soit, elles sont bonnes, soit ça part n'importe où. Prenez le coup franc que j'envoie, contre Bruges, en plein dans Wesley Sonck. J'essaye une frappe difficile, un peu comme Cristiano Ronaldo. Ça passe ou cela donne une contre-attaque ( il rit). Pour améliorer ma frappe, dès que je n'aurai plus de pépins physiques, je vais m'entraîner avec Raymond Mommens. " Son premier match comme titulaire : " On perd 5-1 contre le Standard. Est-ce que c'était à cause de moi ? Est-ce que j'ai porté malheur à l'équipe ? Je réfléchis beaucoup à mes matches. Comme cette saison. Je trouve que j'ai raté beaucoup d'occasions. Si j'en avais mises 70 % au fond, je ferais partie des meilleurs buteurs. " Ses modèles : " On me dit que mon jeu ressemble beaucoup à celui de Franck Ribéry. Moi, je préfère Steven Gerrard. Sa qualité de passe et de frappe est exceptionnelle. Même ses corners sont toujours bien donnés. Il joue très vite et voit tout. Ses passes ressemblent à des frappes : des coups de pied tendus à 30 mètres. Et puis, il y a mon chouchou : Cristiano Ronaldo. Technique en mouvement, frappe, coups francs. Il est efficace. Lionel Messi est un grand joueur mais c'est Ronaldo qui mérite le Ballon d'Or cette année. " Sur la saison de Charleroi : " On m'a dit que Charleroi avait l'habitude d'alterner le bon et le moins bon. A chaque fois qu'on fait une bonne prestation contre un club du top, la semaine d'après, on n'arrive pas à se trouver sur le terrain. Pourtant, on sait que cela va se passer. On en parle mais on n'arrive pas à y remédier. " Sur la Playstation : " Sur PES, il n'y avait pas Charleroi. Je viens donc d'acheter FIFA où j'ai débuté une carrière avec un seul joueur. Je me suis pris mais j'ai commencé directement au niveau international et je ne parviens pas à atteindre mes objectifs. On m'a mis en Réserves ( il rit). Ça ne va pas trop ! "