A deux journées de la fin du championnat régulier, la phalange de Timmy Simons a reconduit son titre grâce à un nul 1-1 contre le FC Groningue. Elle le mérite car l'équipe de Guus Hiddink a prouvé sa solidité au cours des derniers mois.
...

A deux journées de la fin du championnat régulier, la phalange de Timmy Simons a reconduit son titre grâce à un nul 1-1 contre le FC Groningue. Elle le mérite car l'équipe de Guus Hiddink a prouvé sa solidité au cours des derniers mois. Après une saison couronnée de succès, le PSV a pourtant encaissé un coup dur l'été dernier, en perdant des pions majeurs : Mark van Bommel, Young-pyo Lee, Ji-sung Park, Wilfred Bouma en Johann Vogel. Le club est parvenu à compenser ces départs en transférant Michael Reiziger, Michael Ball, Jason Culina (ex-Germinal Beerschot) et Arouna Koné (ex-Lierse), sans oublier Simons. L'adaptation aisée de celui-ci, jointe à l'éclosion d' Ibrahim Affelay et Ismaël Aissati, a offert à Hiddink un bloc solide, transcendé par l'infatigable Phillip Cocu. Le premier club d'Eindhoven a été un modèle de régularité et d'efficacité. La machine a tout d'abord un peu toussé, comme en témoignent la défaite en Supercoupe contre l'Ajax et le match nul dans la première journée de championnat face à Heracles, promu. Le PSV a dû tolérer que l'AZ, Feyenoord et le surprenant RKC le devancent, en automne, avant de monter en puissance. A mi-championnat, il n'avait pas creusé d'écart significatif en tête. Au deuxième tour, il a mis les gaz et foncé droit vers le titre. S'il bat l'Ajax en finale de la Coupe le 7 mai, le PSV aura réussi le doublé, comme l'année dernière. Sur la scène européenne aussi, le PSV a joué un rôle significatif, même si Lyon était trop fort en quarts de finale de la Ligue des Champions. La suprématie du PSV est totale. Il n'a essuyé de revers qu'à Feyenoord et face à un FC Groningue survolté, qui lui a chipé un point sur ses terres, comme le FC Twente. Le PSV a clôturé l'exercice précédent avec 87 points. Il peut encore améliorer son record. MONTÉE. Le FC Volendam, le HFC Haarlem, AGOVV Apeldoorn, le FC Zwolle, TOP Oss, VVV-Venlo, De Graafschap et Helmond Sport se disputeront une place en Eredivisie via les playoffs. ARCHIE THOMPSON (ex-Lierse) veut retourner en Australie. C'est possible puisque le PSV, qui avait loué l'attaquant pour un semestre avec option, ne va sans doute pas lever celle-ci. Le PSV cherche aussi un responsable de la formation, car Joop Brand le quitte après trois ans. Le gardien Gomes a prolongé son contrat jusqu'en 2011. Eric Addo (ex-Club Bruges) rempile pour un an. KEES ZWARBORN n'entraînera plus Willem II la saison prochaine. Il reprend sa carrière de directeur technique. Il était descendu sur le terrain en novembre suite au limogeage de RobertMaaskant. Kemy Agustien (19 ans), un talentueux médian, rejoint l'AZ. MARTIJN REUSER (31 ans) arrive au RKC. Il est libre de transfert à Willem II et signe pour deux ans avec une option d'une saison supplémentaire. L'attaquant Tim Janssen (PSV) a obtenu un contrat de quatre ans. SIDNEY LAMMENS (ex-KV Ostende en Westerlo), trop cher pour le RBC, peut partir. Henk Vos (37 ans), envisage de s'en aller, l'offre qui lui a été soumise étant top basse. TIM DE MEERSMAN (21 ans, ex-Germinal Beerschot) peut quitter Vitesse gratuitement, bien qu'il soit encore engagé pour une saison. EDWIN VAN ANKEREN, qui avait joué en Belgique notamment au FC Malines et au RWDM, a mis fin à sa carrière. Agé de 37 ans, l'attaquant a disputé son dernier match pour le FC Omniworld le week-end dernier. F. VANHEULE