Icon est le nom du bimestriel que Jamie Redknapp envoie par email à ses collègues. Dans le premier numéro, Les Ferdinand évoquait sa passion pour les hélicoptères. Il en a acheté un dont il a signalé le prix : à peine 270.000 euros. Ceci pour vous montrer à quel point ces messieurs sont éloignés de la réalité.
...

Icon est le nom du bimestriel que Jamie Redknapp envoie par email à ses collègues. Dans le premier numéro, Les Ferdinand évoquait sa passion pour les hélicoptères. Il en a acheté un dont il a signalé le prix : à peine 270.000 euros. Ceci pour vous montrer à quel point ces messieurs sont éloignés de la réalité. Jamie évoque les aventures de son père dans le deuxième numéro : ce qui s'est passé avec lui est inouï. Il y a un an, Harry Redknapp a démissionné de Portsmouth. Il n'a pas apprécié d'être flanqué d'un directeur technique, enrôlé par le président, Milan Mandaric, qui estimait les transferts et la masse salariale trop élevés. Redknapp, très populaire auprès des supporters de Portsmouth, qui n'ont pas oublié qu'il avait propulsé le club en Premier League, n'est resté au chômage que deux semaines, avant que Southampton, le voisin, ne l'embauche. C'était comme si l'entraîneur de Liverpool passait à Everton. Un bon feuilleton est empreint de rebondissements. Il y a deux semaines, quand Portsmouth a renvoyé le manager français Alain Perrin, alors que le directeur du football, Velimir Zajec, avait déjà claqué la porte, qui donc est réapparu parmi les candidats ? Redknapp, qui avait été rétrogradé avec Southampton en mai dernier. C'est peu crédible mais en football, tout est possible. Vendredi, Redknapp a donc démissionné de Southampton, le club refusant de le laisser discuter avec Portsmouth. Il y était contractuellement lié jusqu'en juin mais Redknapp a contourné le problème, affirmant ne plus oser prendre place sur le banc, se sentant menacé par les supporters mécontents. Officiellement, il n'avait pas d'offre d'un autre club. En Angleterre, débaucher un entraîneur sous contrat ailleurs est passible d'une lourde amende. Un supporter a très bien résumé l'affaire. " Le problème des deux clubs se situe au niveau du président. Portsmouth n'a pas les moyens de se maintenir, Southampton n'en a pas pour monter. Au lieu de se poser des questions, les deux présidents procèdent de la même façon : ils ne cessent d'engager et de limoger des entraîneurs, comme si ça changeait quelque chose ". Coupe de la Ligue. Les Doncaster Rovers (D3) ont battu Aston Villa 3-0. Les réserves de Wigan ont éliminé Newcastle. Nico Vaesen (Birmingham) s'est qualifié face à Millwall (D2). Le tirage des quarts de finale : Wigan-Bolton, Doncaster-Arsenal, Middlesbrough-Blackburn et Birmingham-Man. United. John Terry et Eidur Gudjohnsen (Chelsea) parieraient au moins 7.500 euros par semaine, si on en croit les tabloïds. BUTEURS : 1. Lampard (Chelsea), Van Nistelrooy (Man. United) 11 buts ; 3. Henry (Arsenal), Yakubu (Middlesbrough) 8. 10/12 West Bromwich - Man. City, Tottenham - Portsmouth, Newcastle - Arsenal, Man. United - Everton, Liverpool - Middlesbrough, Chelsea - Wigan, Charlton - Sunderland, Bolton - Aston Villa, Blackburn - West Ham, Birmingham - Fulham P. T'KINT