La sauce n'a pas pris entre Frédéric Hantz, l'ancien coach à succès du Mans, et Sochaux où il avait succédé à Alain Perrin. Ce dernier avait pris la direction de Lyon après la conquête de la Coupe de France. Le bilan de Hantz tourna vite à la catastrophe. Les anciens de l'effectif ne tardèrent pas à entrer en conflit avec lui, à évoquer le manque de qualité de ses entraînements et son absence de motivation. Le 1er décembre, la direction de Sochaux réitéra sa confiance à l'égard d'un entraîneur lui coûtant cher : 350.000 euros offerts au Mans pour le libérer et un contrat jusqu'en juin 2009, etc. En coulisse, tout le monde savait déjà que le président Jean-Cl...

La sauce n'a pas pris entre Frédéric Hantz, l'ancien coach à succès du Mans, et Sochaux où il avait succédé à Alain Perrin. Ce dernier avait pris la direction de Lyon après la conquête de la Coupe de France. Le bilan de Hantz tourna vite à la catastrophe. Les anciens de l'effectif ne tardèrent pas à entrer en conflit avec lui, à évoquer le manque de qualité de ses entraînements et son absence de motivation. Le 1er décembre, la direction de Sochaux réitéra sa confiance à l'égard d'un entraîneur lui coûtant cher : 350.000 euros offerts au Mans pour le libérer et un contrat jusqu'en juin 2009, etc. En coulisse, tout le monde savait déjà que le président Jean-ClaudePlessis songeait à la succession du T1 tandis que des noms circulaient : Guy Lacombe, Ivan Hasek, Frankie Vercauteren, Laurent Fournier et Bernard Genghini qui entraîne l'équipe de CFA. Au bout du compte, la direction opta pour une solution interne en confiant l'équipe à Jean-Claude Ruty (48 ans), ancien arrière central du club (1978 à 1986) et directeur du centre de formation depuis 1999. En principe, il s'agit d'un simple intérim et Ruty a parlé de " tirer le maximum de l'oxygénation psychologique et mentale qui intervient toujours après le départ d'un coach. Je suis là depuis huit ans et c'est pour cela que ma position est provisoire. "Il a entamé son travail par un voyage à Metz où, pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître. Sochaux s'est imposé chez le bon dernier du classement (1-2) grâce à un but de MevlutErding (10e) et de Stéphane Dalmat (82e). Ruty a précisé après la rencontre : " L'objectif de ce match était de prendre trois points. Nous avons réalisé un premier quart d'heure comme prévu. Le football direct des Messins nous a ennuyés. Nos joueurs n'ont cependant jamais failli mentalement. Ils sont allés au bout d'eux-mêmes tant physiquement que psychiquement. Le dernier match de l'année contre Bordeaux est évidemment très important mais nous ne l'aborderons pas de la même façon. Nous avons acquis un beau plus après ce succès à Metz " N'empêche, il a fait so... chaud dans les ateliers de l'équipe chère à Peugeot. JUNINHO, le médian de Lyon, a disputé son 50e match en Ligue des Champions contre les Glasgow Rangers. Depuis septembre 2001, le Brésilien a inscrit 15 buts dont 8 sur coup franc. FRANCK RIBERY a été désigné meilleur joueur français 2007 par France Football. Le milieu du Bayern (126 points) devance Thierry Henry (76), Karim Benzema (63), Florent Malouda (60) et Eric Abidal (47). GRéGORY COUPET, le gardien de Lyon qui s'est blessé au genou gauche le 2 août, a annoncé qu'il ne fera pas sa rentrée avant 2008. PATRICK MULLER, l'arrière central de Lyon, a été opéré d'une rupture totale du ligament antérieur du genou droit. Son indisponibilité est estimée à 6 mois, ce qui revient à dire que l'international suisse (76 sélections, 3 buts) ne participera pas à l'Euro 2008. GAEL GIVET, le défenseur de Marseille sorti sur blessure contre Liverpool, s'est occasionné une entorse à la cheville. Il ne jouera plus cette année. VITORINO HILTON, le défenseur de Lens, a réintégré le noyau après une longue de période de convalescence suite à une opération de la paroi abdominale. éRIC CHELLE, le défenseur malien de Valenciennes, décline sa sélection pour la CAN. PAULO CESAR, le défenseur de Toulouse, est de nouveau forfait. A peine ses ennuis à la cheville guéris, le Brésilien s'est de nouveau blessé à l'entraînement. KEVIN MIRALLAS était titulaire contre Saint-Etienne et a été remplacé à la 61e quand la marque était déjà de 3-0. RENNES : Pierre Dreossi, qui était coach depuis 2006, a été limogé. PIERRE BILIC