L'Open de Gibraltar débute lundi prochain. En Angleterre, à cause de la pandémie. Et avec une nouvelle sensationnelle: Stephen Hendry, l'icône du snooker, effectue son retour. Le septuple champion du monde avait déjà souhaité opérer son come-back en novembre, mais l'avait finalement postposé. "Une des choses qui m...

L'Open de Gibraltar débute lundi prochain. En Angleterre, à cause de la pandémie. Et avec une nouvelle sensationnelle: Stephen Hendry, l'icône du snooker, effectue son retour. Le septuple champion du monde avait déjà souhaité opérer son come-back en novembre, mais l'avait finalement postposé. "Une des choses qui me manquait, c'était de jouer devant un public. Or, pour le moment, il n'y a pas de spectateur. Et puis, je n'ai pas encore retrouvé le niveau requis", avait-il tweeté. Hendry s'est alors concentré sur janvier et les WST Pro Series, mais a aussi renoncé, n'ayant pas pu s'entraîner suffisamment et ne voulant pas "se ridiculiser". Il a reporté ses ambitions sur le Welsh Open, mais l'Écossais a commis une erreur lors de son inscription en ligne. Cette fois, il a réussi à remplir son formulaire correctement. Hendry a mis un terme à sa carrière professionnelle en 2012, après son élimination en quarts de finale du Mondial. Il ne pouvait pas supporter de ne plus pouvoir rivaliser avec la nouvelle génération. Sa dernière victoire dans un tournoi de classement datait déjà de 2005. L'Écossais a toutefois retrouvé sa motivation et en septembre, il a demandé une invitational card de deux ans au World Snooker Tour. Ces derniers mois, Hendry s'est entraîné sous la direction du célèbre coach Stephen Feeney, qui a conduit Mark Williams et Ronnie O'Sullivan à leur troisième (2018) et sixième titre mondial (2020). Hendry vise les championnats du monde, mais les observateurs sont sceptiques quant à ses chances de réussite, après une interruption de neuf ans.