Certes, Schalke 04 a poursuivi sa campagne européenne jusqu'en quarts de finale de la Ligue des Champions, où il a été éliminé par Barcelone. Il n'empêche, cela grenouillait. Le week-end dernier, le cuisant revers essuyé face au Werder Brême (1-5) a amené la direction de Gelsenkirchen à limoger son entraîneur, Mirko Slomka (40 ans), qui était depuis un petit temps sous le feu des critiques. En poste depuis le 4 janvier 2006, sous contrat jusqu'en 2009, il se voyait reprocher de ne pas amener l'équipe la plus chère de tous les temps des Königsblauen, qui coûte 52 millions par saison, à un niveau supérieur.
...

Certes, Schalke 04 a poursuivi sa campagne européenne jusqu'en quarts de finale de la Ligue des Champions, où il a été éliminé par Barcelone. Il n'empêche, cela grenouillait. Le week-end dernier, le cuisant revers essuyé face au Werder Brême (1-5) a amené la direction de Gelsenkirchen à limoger son entraîneur, Mirko Slomka (40 ans), qui était depuis un petit temps sous le feu des critiques. En poste depuis le 4 janvier 2006, sous contrat jusqu'en 2009, il se voyait reprocher de ne pas amener l'équipe la plus chère de tous les temps des Königsblauen, qui coûte 52 millions par saison, à un niveau supérieur. Ce week-end, on ignorait qui allait assurer l'intérim et qui reprendrait les rênes la saison prochaine. Trois noms circulent : Eric Gerets (52 ans, Marseille), parce qu'il développe un football offensif et procède avec un losange médian, Dick Advocaat (60 ans, Zenit Saint-Pétersbourg), car il évolue en 4-3-3 et que son employeur, Gazprom, est le sponsor principal de Schalke 04 aussi. Enfin, Fred Rutten (45 ans, FC Twente), pour son approche dure et les succès qu'il obtient avec une équipe moyenne sur papier. Une chose est claire, il faut regonfler le moral des joueurs. La crise de forme des attaquants constitue un autre problème. L'international Kevin Kuranyi (26 ans) est confronté à des huées constantes. Depuis des semaines, les supporters ne voient plus que l'ombre de l'avant qui, en début de saison, marquait et gagnait des points. Kuranyi court après sa forme, il se force et ne parvient pas à retrouver son jeu. Les combinaisons ne transitent plus par lui, sa confiance s'effiloche de semaine en semaine. Slomka, pour le protéger, l'avait écarté au profit du Danois Sören Larsen. " C'est la dure réalité : lors des sept matches précédant la Ligue des Champions, nous n'avons pas marqué et le but inscrit contre Brême est anecdotique ", commente Slomka, auquel le manager Andreas Müller a annoncé son limogeage. Slomka réclamait une injection de qualité en attaque, soulignant les risques pris, avec succès, par le Bayern, qui a déboursé vingt millions d'euros pour les services de Luca Toni. Le président, Josef Schnusenberg, partage étonnamment le point de vue de son ancien entraîneur : " Un non catégorique n'est pas à l'ordre du jour. Nous allons devoir prendre des risques ". MARKUS MERK (46 ans) met fin à sa carrière d'arbitre au terme de la saison. Le docteur en dentisterie, élu meilleur arbitre du monde en 2004, 2005 et 2007, siffle en Bundesliga depuis 1988. Il y a un an, atteint par la limite d'âge, il avait dû renoncer aux joutes européennes. " C'est le moment idéal. Je ne veux pas que de mauvais moments entachent les magnifiques souvenirs que j'ai ", a-t-il annoncé sur le site de la DFB. STEFAN BEINLICH (36 ans), qu'une grave blessure au genou empêche de jouer, sera le team manager de Hansa Rostock la saison prochaine. PHILIPP LAHM (23 ans) a annoncé qu'il resterait au Bayern jusqu'en 2009. ANNIVERSAIRE : la Fédération allemande fête ses cent ans. Elle a fondé un club d'anciens internationaux, à cette occasion. Uwe Seeler est le président d'un groupe de 630 internationaux encore en vie. ROMEO CASTELEN (25 ans) ne jouera plus pour le HSV cette saison. Le médian droit a été opéré au genou il y a six semaines et veut éviter toute surcharge. ZVJEZDAN MISIMOVIC (25 ans) met fin à sa carrière en équipe nationale de Bosnie-Herzégovine. Son compteur s'arrête à 32 matches et 9 buts. Le meneur de jeu préfère se consacrer au FC Nuremberg et éviter toute surcharge qui pourrait entraîner des blessures. BUNDESLIGA. Les 36 clubs de D1 et de D2 ont enregistré un gain record de 1,75 milliard d'euros durant la saison 2006-2007. Cela représente une hausse de 15 %. Le Mondial a constitué une importante source de revenus mais l'assistance a encore progressé, pour la sixième année de rang. De plus en plus de femmes suivent les matches. Elles représentent 23 % des spectateurs. FRÉDÉRIC VANHEULE