Le Real Madrid new look a remporté son premier trophée : la Supercoupe d'Espagne face à sa bête noire, Majorque. Cela n'a pourtant pas été sans mal : lors du match aller aux îles Baléares, les hommes de Carlos Queiroz s'étaient inclinés 2-1 et avaient développé un jeu peu en rapport avec le potentiel de l'équipe. A cette occasion, le nouvel entraîneur avait laissé Luis Figo sur son flanc droit, et placé David Beckham aux côtés de Zinedine Zidane en m...

Le Real Madrid new look a remporté son premier trophée : la Supercoupe d'Espagne face à sa bête noire, Majorque. Cela n'a pourtant pas été sans mal : lors du match aller aux îles Baléares, les hommes de Carlos Queiroz s'étaient inclinés 2-1 et avaient développé un jeu peu en rapport avec le potentiel de l'équipe. A cette occasion, le nouvel entraîneur avait laissé Luis Figo sur son flanc droit, et placé David Beckham aux côtés de Zinedine Zidane en milieu de terrain, où les deux hommes s'étaient marché sur les pieds. Pour le match retour, le Spice Boy avait retrouvé la place qu'il occupait à Manchester, sur le flanc droit, et Luis Figo avait évolué sur le flanc gauche. Zinedine Zidane, lui, restait comme régisseur au centre de la pelouse. L'équipe était ainsi apparue mieux équilibrée et le résultat en atteste : 3-0. Logique ? Oui, sauf si l'on se souvient que, l'an passé, le Real Madrid avait été humilié 1-5 par Majorque dans ce même stade Santiago Bernabeu et si l'on sait que l'un des meilleurs hommes sur le terrain fut... le gardien madrilène Iker Casillas. Curieusement, les deux entraîneurs de cette Supercoupe d'Espagne étaient Portugais : Carlos Queiroz d'un côté, Jaime Pacheco (demi-finaliste de la Coupe de l'UEFA avec Boavista la saison dernière) de l'autre. Ce dernier a su conserver les qualités qui avaient fait de Majorque une équipe redoutable pour les meilleurs, l'an passé. Le Real Madrid, lui, n'a pas encore atteint son rythme de croisière. Une période d'adaptation sera nécessaire pour Beckham, comme elle l'avait été pour Ronaldo et Zidane précédemment. Réjouissant : les quatre attaquants superstars ont marqué : Figo au match aller ; Raul, Ronaldo et Beckham au match retour. (D. Devos)LA LIGA a finalement bien commencé ce week-end : un accord a été trouvé entre les clubs du G30 et Sogecable pour les droits télés. DAVID BECKHAM a inscrit le premier but du championnat : après deux minutes de jeu, contre le Betis Séville. RUSTU RECBER, le gardien turc engagé par le FC Barcelone, n'était pas titulaire lors du premier déplacement à Bilbao : c'est Victor Valdés qui défendait les buts blaugranas, samedi dernier. BARCELONE a demandé à ce que le coup d'envoi de son deuxième match de championnat contre le FC Séville, dans la nuit de mardi à mercredi (ce... matin donc), soit donné à... minuit et cinq minutes, parce que les Catalans auraient voulu jouer le mardi et que le règlement de la fédération espagnole prévoit qu'il faut deux jours complets de congé entre deux rencontres. Or, le FC Séville jouait dimanche dernier. GIOVANNI VAN BRONCKHORST a été prêté par Arsenal au FC Barcelone. LES BUTEURS : 1. Beckham (Real), Cocu (Barcelone), Juanita (Betis), Kovacevic (Sociedad), Ronaldo (Real), Wome (Espanyol) 1 but.