Il lui est arrivé de jurer sur le court mais les conseillers de la reine Elisabeth II ont quand même estimé, en 2016, qu' Andy Murray (32 ans) méritait d'être anobli, après avoir remporté Wimbledon pour la deuxième fois et prolongé son titre olympique à Rio. Il avait achevé la saison au premier rang mondial. Deux ans plus tard, toutefois, Sir Andy n'est plus nulle part.
...

Il lui est arrivé de jurer sur le court mais les conseillers de la reine Elisabeth II ont quand même estimé, en 2016, qu' Andy Murray (32 ans) méritait d'être anobli, après avoir remporté Wimbledon pour la deuxième fois et prolongé son titre olympique à Rio. Il avait achevé la saison au premier rang mondial. Deux ans plus tard, toutefois, Sir Andy n'est plus nulle part. Après une opération à la hanche, au début de l'année passée, l'Écossais avait sombré au rang 839 et il avait annoncé, durant une conférence de presse empreinte d'émotion, à l'Open d'Australie, qu'il prendrait sans doute congé du tennis après Wimbledon. " Du moins si je parviens à supporter la douleur, sinon j'arrêterai plus tôt. " Il a reçu une aide inattendue. Le spécialiste américain du double Bob Bryan, qui a gagné 23 grands chelems, s'est fait implanter une prothèse de hanche partielle en métal en mai, à 40 ans. Cinq mois plus tard, il rejouait en tournoi. Murray a suivi son conseil et s'est fait opérer fin janvier. Le chirurgien a estimé ses chances de come-back à " plus de 90% ". L'Écossais s'en est convaincu après avoir passé quelques heures sur un court avec Nick Kyrgios. " Je ne ressens plus rien. Peut-être devrais-je suivre l'exemple de Bob et me concentrer sur le double, provisoirement. Mieux vaut m'octroyer plus de temps et voir comment mon corps supporte les tournois. Il ne servirait à rien de forcer pour disputer le tournoi simple de Wimbledon ", a confié le double lauréat du grand chelem londonien au quotidien The Times. Les observateurs spéculent sur la formation d'un Team Murray mais le frère aîné d'Andy, Jamie, qui a gagné six grands chelems en double, a balayé de la table cette option. " A l'avenir peut-être mais pas maintenant. Je vis mes meilleures années. Il ne serait pas raisonnable de jouer avec quelqu'un qui n'est pas au meilleur de sa forme, pour le dire gentiment. "