Club : Silkeborg IF
...

Club : Silkeborg IF Inauguration : 1926 Transformation : 1990 Capacité : 8.500 places Record d'assistance : 12.288 spectateurs contre Brondby en 1995.Cher Magazine, Si le Jütland oriental et les alentours de Silkeborg sont réputés en tant que plus belle région du Danemark, avec de multiples lacs reliés entre eux par le plus long fleuve danois (la Gudena), le charmant stade de cette ville valait bien, lui aussi, le détour. Le périple peut toutefois se révéler un peu plus long que prévu, tant l'absence de signalisation rend l'accès compliqué sans itinéraire précis. Et pour raffiner les plaisirs de la recherche, les pylônes d'un second stade, d'athlétisme celui-là, s'élèvent à l'extérieur de la ville, histoire de créer chez le visiteur la frustration de l'éphémère sentiment d'avoir enfin trouvé l'antre réservé au ballon rond. Si l'enceinte des Rouge et Blanc dispose de 8.500 places, la réglementation pour les joutes continentales en limite la capacité à 4.500 sièges (le record d'assistance en compétition européenne étant néanmoins de 5.200 supporters lors de la visite du Sparta Prague en 1995). Kiev, le Spartak Moscou et l'AS Rome sont aussi venus prendre un grand bol d'air sur les bords du lac Langso. Un seul joueur a disputé la totalité de ces soirées de gala : Morten Bruun, aujourd'hui Press officer et responsable du site Internet d'un club qui a déjà fourni une dizaine d'internationaux à l'équipe nationale, dont Henrik Pedersen (actuellement à Bolton Wanderers). Des structures métalliques de type grand jeu de meccano, dont la base est en forme de parapluie, soutiennent une toiture arrondie. Une vraie réussite visuelle. De couleur turquoise, elles couvrent les trois tribunes (l'arrière de l'un des buts étant dépourvu de travée). Aucune des constructions n'est toutefois semblable aux autres : la latérale officielle ne compte que sept rangées de places assises surmontées des grandes vitres des loges, alors que sa vis-à-vis est flanquée de deux bandes d'espaces debout à chaque extrémité. Le troisième édifice change régulièrement de visage. S'il fait, pour l'heure, la publicité du principal organisme financier régional par le truchement de sièges colorés, l'inscription géante change en fonction des contrats. L'un des angles est occupé par la seule tribune de coin, dont le fond vitré permet une entrée intéressante de lumière, alors qu'un autre voit se dresser un chalet faisant office de bureau et de vestiaire. Par ses lignes et ses coloris, la petite arène de ce team, dont le palmarès renseigne un titre et une coupe nationale, suscite une agréable sensation de fraîcheur, en parfaite harmonie avec son environnement bucolique.par Rudi Katusic