À 33 ans, l'ancien international italien Pablo Osvaldo (33 ans, 14 sélections), qui a joué à l'AS Rome, à la Juventus et à l'Inter Milan mais aussi au FC Porto et à Boca Juniors, est de retour en Italie. Pas pour y jouer au football mais pour un autre genre de tournée : il est le chanteur du groupe rock Barrio Viejo.
...

À 33 ans, l'ancien international italien Pablo Osvaldo (33 ans, 14 sélections), qui a joué à l'AS Rome, à la Juventus et à l'Inter Milan mais aussi au FC Porto et à Boca Juniors, est de retour en Italie. Pas pour y jouer au football mais pour un autre genre de tournée : il est le chanteur du groupe rock Barrio Viejo. " Nous avons sorti un premier album, Liberacion, dont le titre principal est Desorden ", dit-il au journal Leggo. " C'est moi qui ai écrit les paroles. Je parle de mes expériences personnelles, d'amour et de problèmes sociaux. C'est le rock contre le pouvoir. " Il dit ne pas regretter le monde du football. " Je suis heureux, je vis de sentiments et de pulsions, ce qui n'est plus possible dans le foot d'aujourd'hui. Je n'étais qu'un numéro. Si je ne marquais pas, on m'insultait. Maintenant, je suis libre, même si certains prétendent que je suis fou. " Sa carrière a été marquée par des polémiques. A Boca Juniors, son dernier club, il a été viré à cause d'une cigarette. " Mais tout le monde fumait, c'était un prétexte. Le foot d'aujourd'hui, c'est de la merde. Ne pas pouvoir sortir, boire une bière ou jouer de la guitare après un match, c'est absurde. Pour ne pas trahir le football, j'ai décidé de l'abandonner. " De sa carrière, il retient quelques joueurs. " Des hommes vrais comme Tevez, De Rossi ou Heinze ; des exemples comme Pirlo, Buffon et Totti. " Il affirme même qu'il écrira peut-être un jour une chanson pour Zeman. Par contre, il ne faut plus lui parler de Cesare Prandelli. " Il m'a écarté de la sélection pour la Coupe du monde parce que j'ai dit que j'étais meilleur que Cassano. "