Le coach de la Hongrie Erwin Koeman faisait carrément la tête samedi soir après s'être fait balayer 3-0 à Gand par les Diables de son compatriote Dick Advocaat. Il resta boire une bière dans la salle de presse tout en précisant qu'il aurait plutôt eu besoin d'un whisky. Visiblement, l'ex- médian du FC Malines (il y fut champion, remporta la C2 en 1988 et y joua avec Marc Wilmots) avait imaginé autrement son retour en Belgique comme coach national. " On n'a pas été à notre niveau ", râla-t-il avant de préciser : " Si Dick parvient à faire une vraie équipe de tout ce jeune talent, votre pays n'a pas à se faire de soucis pour l'avenir... "
...

Le coach de la Hongrie Erwin Koeman faisait carrément la tête samedi soir après s'être fait balayer 3-0 à Gand par les Diables de son compatriote Dick Advocaat. Il resta boire une bière dans la salle de presse tout en précisant qu'il aurait plutôt eu besoin d'un whisky. Visiblement, l'ex- médian du FC Malines (il y fut champion, remporta la C2 en 1988 et y joua avec Marc Wilmots) avait imaginé autrement son retour en Belgique comme coach national. " On n'a pas été à notre niveau ", râla-t-il avant de préciser : " Si Dick parvient à faire une vraie équipe de tout ce jeune talent, votre pays n'a pas à se faire de soucis pour l'avenir... " C'est exactement ce qu'Advocaat tente de faire : une vraie équipe. Mais ce n'est pas du jour au lendemain qu'on apprend à Vincent Kompany d'être à l'heure au rendez-vous de la théorie, à Roland Lamah de ne pas tenter de grandes passes dans l'axe qui sont si faciles à intercepter pour l'adversaire, à Tom De Sutter de jouer comme un vrai centre-avant de 4-3-3 en allant virilement droit au but alors que sa nature l'incite toujours à jouer en finesse ou à obtenir de Marouane Fellaini de redescendre un tout petit peu plus en perte de balle et donc venir de plus loin quand les Diables attaquent. Car c'est lancé qu'il est le plus dangereux. Par contre : Eden Hazard a été l'homme du match, Kevin Mirallas n'était pas loin, Jean-François Gillet rassure comme c'est pas permis, Daniel Van Buyten a été vraiment intransigeant et les deux backs Sepp De Roover et surtout Thomas Vermaelen ont été classieux. Les Diables ont gagné 3-0, pratiqué un vrai 4-3-3 homogène et auraient pu en marquer plus. Mais il y a encore tellement de travail pour arriver à la prédiction de Koeman... Deux choses tarabustent Advocaat et son staff : améliorer la circulation du ballon et mieux exploiter les possibilités de but. Pour le premier point, placer deux demis défensifs de la trempe de ceux qu'on a vus samedi (à choisir parmi Jan Vertonghen, Karel Geraerts et Kompany) n'apporte pas la créativité nécessaire à la construction. Mais ils ont joué à Gand en attendant Steven Defour et Axel Witsel dont c'est vraiment la zone de jeu. Vertonghen et Kompany sont des arrières centraux à l'Ajax et à Man City, tandis que Geraerts a joué parce que Vince était privé de première mi-temps par Advocaat ! (Remarque : la vraie richesse des Diables c'est leurs défenseurs centraux : Vertonghen, Kompany, Van Buyten, Nicolas Lombaerts et un Verminator qui étonne de plus en plus... Quand tout le monde sera fit et qualifié, c'est en défense que les places seront les plus chères). Pour le second point, outre le fait que Fellaini doive venir d'un peu plus loin dans la zone où il peut percuter, c'est clair que tout le monde attend l'arrivée de Romelu Lukaku. Il y a plusieurs manières d'attendre. Il y a l'incompréhension justifiée à la Paul Van Himst, qui affirme que l'Anderlechtois doit jouer dès maintenant avec les Diables et qui ne croit pas que l'on doive le surprotéger. Il y a la version plus administrative, qui veut protéger Romelu à tout prix. Mais si la chambre des représentants vient de voter une loi qui oblige d'avoir 16 ans pour acheter tout type de boisson alcoolisée, on se demande quand on va estimer que Lukaku a l'âge requis pour s'éclater avec les Diables. A 17 ans, le 13 mai prochain ? Advocaat a certes un accord très raisonnable avec Ariel Jacobs pour ne pas exposer inutilement le jeune centre-avant. Mais Lukaku a joué avec les Espoirs vendredi. Où est la logique ? Surtout qu'à Anderlecht, De Sutter est le réserviste de Lukaku et que les Diables devront être prêts avec leur meilleure équipe en septembre. " Sans Lukaku, c'est impossible ", doit se dire Van Himst. PAR JOHN BAETE"La circulation du ballon et l'exploitation des possibilités de but tarabustent Advocaat."