tactique

Il y a deux ans, Paulo Fonseca a dû assumer le lourd héritage de Mircea Lucascu - 8 titres, 6 coupes - mais le Portugais a réussi avec brio, alignant deux doublés consécutifs, bien qu'il ait eu moins de moyens que son prédécesseur, même si le départ de Fred (59 millions, Manchester United) ou...

Il y a deux ans, Paulo Fonseca a dû assumer le lourd héritage de Mircea Lucascu - 8 titres, 6 coupes - mais le Portugais a réussi avec brio, alignant deux doublés consécutifs, bien qu'il ait eu moins de moyens que son prédécesseur, même si le départ de Fred (59 millions, Manchester United) ouvre des possibilités : Maycon (6,6 millions), Fernando (5,5 millions), Marquinhos Cipriano et Junior Moraes ont porté le nombre de Brésiliens à dix tandis que le club a aussi transféré l'avant nigérian Kayode de Manchester City pour 3 millions, lequel s'est immédiatement blessé. Les Ukrainiens dans ce 4-2-3-1 ? Un gardien ( Pyatov), un arrière droit ( Danchenko) et deux défenseurs axiaux ( Khocholava- Rakitsky). Le flanc gauche est occupé par le Brésilien Ismaily, généralement précédé de six compatriotes. Patrick et Maycon assurent l'équilibre général, Taison est plus que jamais la plaque tournante, suite au départ de Fred. Devant, Fernando (à gauche) ne répond pas encore aux attentes mais le second nouveau venu, Moraes, ne déçoit pas : six buts en sept matches, soit un rien mieux que l'ailier droit Marlos (4). On ne dirait pas que Taison a déjà trente ans et qu'il en est à sa sixième saison chez le champion d'Ukraine. La plupart des Brésiliens s'empressent de quitter le Shakhtar mais Taison n'a pas suivi l'exemple de Fernandinho, Willian et Fred. Le médian est un des meilleurs du championnat et il est régulièrement invité en équipe nationale du Brésil.