Année de fondation : 1936
...

Année de fondation : 1936 Président : Rinat Achmetov Stade : Donbass Arena (51.504 places) Site : www.shakhtar.com Transfert le plus cher : Nery Castillo (20 millions d'euros, Olympiacos, 2007) Palmarès : 7 titres, 12 Coupes, 1 C3 Saison passée en CL : Phase de poules Qualification : automatique A suivre : Willian Chelsea était prêt à verser 34 millions d'euros pour s'attacher ses services mais le richissime président du Shakhtar a estimé l'offre insuffisante. Cela a un peu semé le trouble dans les relations entre le club et le joueur car Willian a déclaré être déçu de ne pas être récompensé après cinq ans de bons et loyaux services. Il dit avoir le sentiment d'être " prisonnier d'une cage dorée " et que, dorénavant, beaucoup de Brésiliens réfléchiraient à deux fois avant de s'engager avec le club de Donetsk. Une mise au point s'impose ! Le Shakhtar Donetsk a longtemps misé sur quelques Brésiliens fantasques mais Lucescu a insisté pour que certains joueurs de l'ombre prennent leur responsabilités. Surtout le jeune Arménien Mchitaryan, qui est devenu le chouchou du public. Lucescu aime sa vision de jeu, son engagement et le fait qu'il s'agisse d'un leader naturel. Le rôle de Mchitaryan est crucial dans le 4-2-3-1 offensif de Lucescu. Il distribue le jeu, fait travailler les ailiers et donne des ballons à l'attaquant de pointe. Ces ailiers, qui sont en principe Willian et Alex Texeira, sont plus des attaquants que des médians et vont souvent au but. Même l'arrière droit Srna est très offensif. C'est souvent Devic qui joue en pointe, même si Luiz Adriano et Eduardo peuvent aussi entrer en ligne de compte. MIRCEA LUCESCU (ROM, 29/07/1945) Cela fait déjà huit ans que Mircea Lucescu est au Shakhtar Donetsk, un club dont il a écrit les plus belles pages d'histoire. Après avoir remporté la Coupe UEFA en 2009, le Roumain a même été fait citoyen d'honneur de la ville. Lucescu est connu pour être un brillant tacticien et un excellent motivateur. Il ne parle pas beaucoup avec les journalistes, alors qu'il s'exprime pourtant en cinq langues. Pourtant, depuis son arrivée, il n'a jamais donné la moindre conférence de presse en ukrainien ou en russe.