Ghelamco Arena, quatrième étage. Un bouquet de fleurs à peine livré trouve place dans un vase. L'expéditeur n'est autre que le Club Bruges. C'est ici que Patrick Lips, directeur commercial, et Dries Slootmans, coordinateur des ventes et du marketing, lancent de nouvelles initiatives en vue de la saison prochaine. Depuis que le calendrier a été publié, lundi dernier, ils peuvent travailler sur des bases concrètes.
...

Ghelamco Arena, quatrième étage. Un bouquet de fleurs à peine livré trouve place dans un vase. L'expéditeur n'est autre que le Club Bruges. C'est ici que Patrick Lips, directeur commercial, et Dries Slootmans, coordinateur des ventes et du marketing, lancent de nouvelles initiatives en vue de la saison prochaine. Depuis que le calendrier a été publié, lundi dernier, ils peuvent travailler sur des bases concrètes. Ils sont bien d'accord sur une chose : le titre était la pièce manquante du puzzle. Ils avaient un stade mais, pour progresser, il fallait que le succès soit au rendez-vous sur le plan sportif également. " Le titre nous a permis de finaliser certains accords qui avaient besoin d'un coup de pouce ", dit Slootmans. " A partir d'un certain niveau de sponsoring, les gens exigent un palmarès. Ce titre renforce notre concept. Nous offrons quelque chose d'unique : un stade, une ambiance, des restaurants pour toutes les couches de la société, une fanfare, des activités pour les enfants... Tout est programmé. " Lips : " Les 90 minutes de match restent essentielles mais il faut les habiller et nous y sommes arrivés. C'est un concept global comme ceux qu'on connaît aux Etats-Unis. " A présent, il convient de développer la marque La Gantoise au niveau national. Pour cela, il faut continuer à innover, comme ce fut le cas avec l'application pour les supporters. Le club va donc lancer des initiatives en matière de communication, des actions visant à renforcer l'ambiance et renforcer encore les relations qu'il entretient avec la ville. " Cent vingt-cinq mille personnes pour fêter le titre, c'est énorme ", dit Slootmans. " En Ligue des Champions, à la 52e minute, nous rendrons hommage à l'artiste gantois Luc De Vos, décédé à cet âge, avec des jeux de lumière stroboscopiques. C'est ce genre de choses qui doit nous permettre de continuer à nous distinguer. " Sur le plan commercial, le renouvellement des contrats fut plus facile à négocier cette fois. Toutes les places affaires disponibles - il s'agit chaque fois de contrats de deux ans - ont trouvé acquéreurs et il y a même une liste d'attente pour les loges. Pendant les play-offs, Napoleon Games a signé un contrat de sponsoring pour le dos des maillots tandis que les négociations concernant un emplacement sur les manches seront conclues dans les prochains jours. Au lendemain du titre, les représentants de Maes Pils ont signé un accord selon lequel la tribune principale porterait désormais le nom de la marque. Tous les naming rights des tribunes sont donc désormais attribués. La Gantoise a fait le choix de ne pas vendre toutes ses places disponibles par abonnement. Seuls 18.000 d'entre eux ont été mis sur le marché. Le club veut conserver des tickets disponibles pour les accords commerciaux et la vente aux guichets. " Nous devons permettre à un nouveau public de nous découvrir ", dit Slootmans, tandis que Lips ajoute : " Lorsque nous avons su officiellement que nous aurions un nouveau stade, les Hollandais nous ont conseillé de créer la rareté. Quand quelque chose est populaire et difficile à obtenir, les gens se battent pour l'avoir. " Slootmans : " Nous ne pourrons songer à agrandir que lorsque la demande dépassera l'offre. " Lips : " Le titre nous donne également une image de gagneurs. Avant, lorsque nous arrivions quelque part, les gens criaient : Buffalo, kwak, kwak, kwak. Ce ne sera désormais plus le cas. " Slootmans : " Le club est sexy et nous allons travailler dur pour qu'il en soit toujours ainsi. Avec le soutien des fans car ils ont joué un rôle essentiel dans notre succès. " PAR PETER T'KINTA présent, il convient de développer la marque La Gantoise au niveau national.