Pas de championnat à se mettre sous la dent alors que l'interruption a été si longue déjà et que la compétition n'a jamais été autant suivie depuis longtemps lors de ses six premiers mois...1.000 spectateurs de moyenne en plus. On verra mercredi si le phénomène a positivement contaminé la Coupe de Belgique qui présentera ses quarts de finale retour avec Lommel-Bruges (2-3) et GBA-Antwerp (1-2) mais aussi St-Trond-Anderlecht (0-1) et La Louvière-Standard (1-3).
...

Pas de championnat à se mettre sous la dent alors que l'interruption a été si longue déjà et que la compétition n'a jamais été autant suivie depuis longtemps lors de ses six premiers mois...1.000 spectateurs de moyenne en plus. On verra mercredi si le phénomène a positivement contaminé la Coupe de Belgique qui présentera ses quarts de finale retour avec Lommel-Bruges (2-3) et GBA-Antwerp (1-2) mais aussi St-Trond-Anderlecht (0-1) et La Louvière-Standard (1-3).Sur sa forme du moment, le leader de la compétition devrait s'imposer dans le Limbourg tandis que le derby anversois reste très ouvert. Anderlecht, devra énormément se méfier du déplacement chez les Canaris qui l'avaient battu 3-1 sur leur terrain en championnat. On imagine ce que signifierait une élimination des Mauves en Coupe de Belgique pour les supporters anderlechtois. L'équipe est complètement larguée en championnat et le mieux qui s'était fait sentir en fin d'année dernière semble bien oublié. Le 0-2 encaissé à domicile contre Westerlo à la reprise a fait très mal et ce ne sont pas les petites victoires contre les Trudonnaires et les Malinois qui ont coloré la grise mine des supporters. Ils en veulent à Hugo Broos qui ne produit pas de football champagne. Roger Vanden Stock en veut aux joueurs qui affichent "un complexe de supériorité qui n'a pas lieu d'être". La direction mauve est d'accord pour dire que trop de joueurs n'ont pas la bonne mentalité. Il ne suffit pas de le dire, il faut les écarter. Broos s'est déjà plaint de l'un ou l'autre mais quelle mesure concrète a-t-il prise? Aucune. Trond Sollied, lui, n'avait pas hésité à suspendre Andres Mendoza.... même en pleine Ligue des Champions. Dans le noyau anderlechtois pléthorique, il ne doit tout de même pas être difficile de trouver une quinzaine de joueurs combinant qualité et caractère. Ou alors, c'est tout le recrutement qui doit être remis en cause et les dirigeants préfèrent taper sur le clou du manque de caractère que de mettre en avant leurs propres mauvais choix...On pensait naïvement qu'il n'y avait qu' Alin Stoica qui posait problème. Et on a l'impression qu'on réserve actuellement le même ostracisme à Gilles De Bilde...alors qu'il fut à Malines le meilleur Anderlechtois en ne jouant qu'une petite demi-heure. Anderlecht surnage actuellement grâce à ses qualifications pendantes en Coupes de Belgique et de l'UEFA (match aller du quatrième tour à Panathinaikos le 20) ainsi qu'à ses espoirs de décrocher la deuxième place du classement qui signifie qualification automatique en Ligue des Champions. Mais St-Trond n'est jamais un déplacement facile, Panathinaikos sera plus dur à croquer que les précédentes équipes rencontrées et St-Trond (encore!), le Lierse et Lokeren sont à égalité ou presque en championnat. Ce mois de février sera déterminant pour le club de la capitale.Le Standard, lui, profite des instants présents et son pénible début de championnat est oublié. Il se rend aujourd'hui à La Louvière en Coupe de Belgique avec un gros avantage, et en ayant déjà gagné 1-2 en championnat au Tivoli. Sur leur forme des dernières semaines, (23 points sur 30 en championnat), les Rouches devraient arriver en demi-finales de la Coupe et - qui sait? - décrocher par ce biais leur ticket en Coupe de l'UEFA. A moins de terminer troisièmes du championnat? Pour l'instant, les Rouches produisent cet effet d'enthousiasme et de positivisme que l'on ne voit pas à Anderlecht. C'est pour ça qu'on regrette la remise du choc de vendredi dernier. Il y avait longtemps que les deux clubs n'avaient pas entrevu ce grand classique avec autant d'égalité de chances. PS: Dans une semaine, la Belgique jouera un match amical contre l'Algérie de Georges Leekens. Ce devrait normalement être l'occasion pour Aimé Anthuenis de continuer ses essais et de voir où en sont réellement nos expatriés (les acteurs du championnat belge on les connaît si bien). Celui dont on parle le plus actuellement est Daniel Van Buyten (OM). On ne comprendrait pas qu'Anthuenis ne lui fasse pas une confiance absolue. D'ailleurs, comme vous, j'ai couché sur papier mon équipe belge : De Vlieger - De Cock, Valgaeren, Van Buyten, Van Der Heyden-Englebert, Simons, Thys, Goor - Sonck, E. Mpenza. Sauf blessures, évidemment... Envoyez-moi votre équipe par e-mail!Anderlecht a raison de craindre ce mois de février