L'Udinese s'est qualifiée pour sa première campagne européenne en 1997, deux ans après sa dernière promotion en Série A. Elle a participé à la Coupe UEFA trois saisons d'affilée, la dernière fois via l'Intertoto. Par la suite, elle a encore disputé deux campagnes en Coupe UEFA et s'est même qualifiée pour la Ligue des Champions, terminant troisième de son groupe avant d'être éliminée en huitièmes de finale par le Levski Sofia.
...

L'Udinese s'est qualifiée pour sa première campagne européenne en 1997, deux ans après sa dernière promotion en Série A. Elle a participé à la Coupe UEFA trois saisons d'affilée, la dernière fois via l'Intertoto. Par la suite, elle a encore disputé deux campagnes en Coupe UEFA et s'est même qualifiée pour la Ligue des Champions, terminant troisième de son groupe avant d'être éliminée en huitièmes de finale par le Levski Sofia. En janvier encore, le sort de l'entraîneur Pasquale Marino ne tenait plus qu'à un fil. Après un brillant début, l'Udinese s'était effondrée. Durant trois mois, de novembre à janvier, elle est restée sur onze matches sans victoire. Durant cette période pénible, Giampaolo Pozzo (67 ans), propriétaire du club depuis 1986, a maintenu sa confiance en son entraîneur : il en est maintenant récompensé. L'Udinese a éliminé Dortmund puis, en phase de poules, il a battu Tottenham, le Spartak Moscou et le Dinamo Zagreb. Seul le NEC l'a vaincu. Ensuite, il a éliminé Lech Poznan avant de vaincre le tenant du trophée, le Zenit Saint-Pétersbourg. En quarts de finale, il affrontera le Werder Brême, qui a éliminé Milan. " Ces succès européens ne changent pas l'avenir du club ", affirme Pozzo. Le club provincial a beau être le seul survivant italien en coupes d'Europe, il a bénéficié de peu d'intérêt médiatique. Cela ne tracasse pas Pozzo. " Nous n'abandonnons pas notre politique : nous continuons à enrôler des talents inconnus, à augmenter leur valeur sportive et à les revendre avec bénéfice. "Trois joueurs (trois attaquants) sont en vitrine : FabioQuagliarella, Simone Pepe et AntonioDi Natale. Des 20 clubs de D1, l'Udinese a une des plus basses masses salariales : 14 millions d'euros (avec 1,5 million pour Di Natale), soit un huitième de l'Inter et de Milan. ZlatanIbrahimovic ou Kakà gagnent à eux seuls plus que la masse salariale du noyau d'Udine. Seuls deux clubs ont un budget inférieur : l'Atalanta et la Reggina. Et pourtant, cela fait quelques années que l'Udinese boucle son budget avec un bénéfice à tel point que le club est surnommé " le coffre-fort ". CHRISTIAN ABBIATI, le gardien de Milan, s'est blessé au genou dans une collision avec un coéquipier durant le match contre Sienne. Sa saison est achevée. Cette année, après trois ans d'errance (l'année dernière, il était à l'Atletico Madrid), il est revenu dans son ancien club et a renvoyé Didasur le banc. Le Brésilien récupère sa place dans la cage. DANIELE MANNINI (25 ans, Naples) et Davide Possanzini(33 ans, Brescia) s'étaient présentés en retard à un contrôle, alors qu'ils jouaient tous deux à Brescia, le 1er décembre 2007, après le match de Série B contre Chievo. Le TAS les avait suspendus pour un an, le 29 janvier mais l'affaire revient en appel. En attendant, les joueurs, qui avaient été suspendus préventivement pour un mois par le tribunal sportif italien, peuvent rejouer. LA JUVENTUS a signé un emprunt de 50 millions d'euros, remboursable en douze ans, à la banque Credito Sportivo pour l'aménagement de l'ancien stade delle Alpi, qui va devenir sa propriété. Le club dévoilera le nom du sponsor principal, duquel sera baptisé le stade (40.200 places). GABY MUDINGAYI (Bologne) était suspendu contre Cagliari. Anthony Vanden Borre (Genoa), toujours pas opérationnel, n'était pas retenu. En D2, Le Bari de Jean- François Gillet, qui a partagé l'enjeu en milieu de semaine (1-1 à Grossetto), conserve sa première place après son succès sur Citadella (2-0), une équipe du bas du classement. GEERT FOUTRÉ