CONTE CHEZ LE PROCUREUR VENDREDI. Ce 13 juillet le procureur de la fédération, Palazzi, auditionnera le coach de la Juventus. Antonio Conte s'est retrouvé mêlé au scandale Calcioscommesse suite aux révélations d'un de ses ex-joueurs à Sienne, Filippo Carobbio. Le médian a toujours prétendu qu'il était au courant que le match nul avec Novara était arrangé. Depuis une perquisition à son domicile et la convocation à comparaître fin mai, Conte a évidemment prétendu le contraire. Mais ces derniers mois, la justice ordinaire a beaucoup avancé notamment grâce à ...

CONTE CHEZ LE PROCUREUR VENDREDI. Ce 13 juillet le procureur de la fédération, Palazzi, auditionnera le coach de la Juventus. Antonio Conte s'est retrouvé mêlé au scandale Calcioscommesse suite aux révélations d'un de ses ex-joueurs à Sienne, Filippo Carobbio. Le médian a toujours prétendu qu'il était au courant que le match nul avec Novara était arrangé. Depuis une perquisition à son domicile et la convocation à comparaître fin mai, Conte a évidemment prétendu le contraire. Mais ces derniers mois, la justice ordinaire a beaucoup avancé notamment grâce à Carobbio, qui s'est révélé être un témoin fiable. Du coup, la Juventus commence à se poser des questions et doute que Conte soit complètement blanchi. S'il écope de 3 ou 4 mois pour non-dénonciation, c'est son adjoint Alessio, qui prendrait place sur le banc. Mais, s'il est condamné pour illicite et fraude sportive avec des peines allant d'un à trois ans, le président Agnelli devra le remballer. C'EST PAS L'ENTHOUSIASME À LA LAZIO. Vendredi dernier, les tifosi n'ont pas rejoint en masse Formello pour la reprise des entraînements. Plusieurs éléments expliquent cette froideur : le scandale des matches truqués avec Mauri qui, le 28 mai, a été écroué pour 8 jours ; le nouveau coach, VladimirPetkovic, est un inconnu et, jusqu'ici, ils n'ont rien vu des grandes man£uvres annoncées par le président. Entre-temps, Zarate a mal commencé son année de la revanche : après le salut nazi, le tweet homophobe, il a loupé la reprise. Mais le cas le plus étrange est celui de Matuzalem, qui n'a pas donné de signe de vie. Selon un communiqué, " le joueur a une bronchopneumonie et sera là demain ". Bref, s'il guérit en deux jours, on peut déjà parler d'un premier miracle. NETTOYAGE À L'INTER. Moratti a manifestement envie de tourner la page. Le président de l'Inter a écarté Julio Cesar et Stankovic du noyau qui a débuté le stage dans les Dolomites. Les nouveaux (l'attaquant Rodrigo Palacio, le défenseur Matias Silvestre et le gardien Samir Handanovic), étaient présents. Nagatomo et Sneijder ont eu quelques jours de congé en plus. Forlan n'était pas retenu pour lui permettre de conclure son transfert à l'Internacional Porto Allegre. LES VIEUX MILANISTI SE CASENT. Si Gattuso (34 ans) n'est pas parti loin (Sion en Suisse), Nesta (36 ans) et Seedorf (36 ans) ont mis le cap sur les Amériques. Comme prévu le défenseur italien a signé un bail de 18 mois avec Montréal Impact. Quant au Néerlandais, qui a refusé une offre d'Anzhi Makhatchkala pour faire plaisir à son épouse brésilienne Luviana, s'est lié pour deux ans à Botafogo. Le club de Rio lui versera 7 millions : soit un fixe annuel de 587.000 euros et 247.000 euros par mois. Amauri redémarre de Parme où, de janvier à mai 2011, il a connu sa seule bonne période depuis son transfert à la Juventus en 2008. Suite à une question anodine sur l'avenir de Cavani, Aurelio De Laurentiis, le président de Naples, a perdu les pédales, a traité les journalistes de mufles avant de les menacer. Inauguré le 17 mai, le Juventus Museum a déjà dépassé le cap des 20.000 entrées payantes.NICOLAS RIBAUDO" On travaille dur en stage ? Normal, on n'est pas dans un village de vacances. " Zdenek Zeman, le coach de Rome, sur ses séances sans ballon.