LA JUVENTUS BLINDE CONTE. Ce n'est pas une surprise, Antonio Conte, dont le contrat expirait en juin 2013, a prolongé jusqu'en 2015. Selon des indiscrétions, il toucherait 3 millions nets par an (plus bonus) et deviendrait ainsi le coach le mieux payé de Serie A. La direction a tenu à préciser qu'elle n'avait pas prévu de clause en cas d'une éventuelle suspension de Conte dans le cadre de l'affaire des matches truqués. A l'heure actuelle, il y a huit clubs à la recherche d'un coach sans compter que certains sont annoncés sur le départ alors qu'ils sont toujours sous contrat. Montella (Catane) et Sannino (...

LA JUVENTUS BLINDE CONTE. Ce n'est pas une surprise, Antonio Conte, dont le contrat expirait en juin 2013, a prolongé jusqu'en 2015. Selon des indiscrétions, il toucherait 3 millions nets par an (plus bonus) et deviendrait ainsi le coach le mieux payé de Serie A. La direction a tenu à préciser qu'elle n'avait pas prévu de clause en cas d'une éventuelle suspension de Conte dans le cadre de l'affaire des matches truqués. A l'heure actuelle, il y a huit clubs à la recherche d'un coach sans compter que certains sont annoncés sur le départ alors qu'ils sont toujours sous contrat. Montella (Catane) et Sannino (Sienne) sont en contacts avancés avec Rome et Palerme mais leurs patrons actuels réclament un dédommagement : respectivement 2 millions et 600.000 euros. En tout cas, les coaches ne sont pas pressés de s'engager : ils attendent de voir l'issue du procès. A quoi bon se voir proposer une prime en cas de qualification européenne si le club démarre avec un handicap de 8 points ? La Commission de discipline de la fédération a annoncé que le premier degré du procès sera terminé avant fin juillet et l'appel le 10 août. BEAUCOUP DE BRUIT AUTOUR DE LAVEZZI. Lorsqu'ils ont débarqué à 4 heures du mat' après la victoire en Coupe, les joueurs de Naples ont eu droit à leur chant. Pour EzequielLavezzi, les paroles étaient : " Ne va pas à Milan, il n'y a pas la mer ". Depuis 15 jours, le bruit circule que l'Argentin a trouvé un accord avec l'Inter. Entre-temps, le président napolitain De Laurentiis répète qu'il ne laissera pas partir son attaquant tant qu'un candidat acquéreur ne s'acquitte pas de la clause de 32 millions. Bref, selon le patron napolitain il y a beaucoup de bruit pour rien. Les 22 millions proposés par le PSG et l'Anzhi Makhatchkala sont insuffisants et il ne veut même parler de la proposition de l'Inter, inférieure et avec en plus des joueurs en contrepartie. COUP DE JEUNE À L'INTER. L'Inter s'est envolée pour Djakarta où elle a remporté les deux matches contre une sélection de la Ligue nationale (3-0) et l'équipe nationale d'Indonésie (4-2). Dans les deux cas, Stramaccioni a retenu pas mal de jeunes qu'il avait sous ses ordres quand il était coach des Espoirs et les a encadrés par Zanetti - très applaudi à chaque fois qu'il touchait le ballon -, Maicon, Cambiasso, Milito, Samuel et Pazzini. Ces rencontres ont toutefois prouvé que l'Inter va devoir se renforcer car les adversaires étaient vraiment modestes même si Andik Vermansiah a été baptisé le Messi d'Indonésie. 20 ans, 1m60, 50kg : il lui en faut encore des hormones de croissance pour égaler le vrai. Morgan De Sanctis a reçu le carton mauve du fair-play. A la mi-temps à Lecce, le gardien de Naples est allé s'excuser auprès d'un ramasseur de ballon qu'il avait engueulé pour avoir remis trop vite le ballon en jeu et lui a offert son maillot. L'attaquant de la Juventus, Fabio Quagliarella, a écopé de trois matches de suspension pour avoir refilé un coup de coude à un Napolitain en finale de la Coupe. Pescara et Torino ont totalisé le même nombre de points mais c'est le club entraîné par Zeman, qui est champion en D2 grâce à la différence de buts lors des confrontations directes : défaite 4-2 à Turin et victoire 2-0 à domicile. NICOLAS RIBAUDO" On nous réclame Thiago Silva de partout mais nous ne sommes pas sous pression pour Ibra. "Adriano Galliani, administrateur délégué de Milan, en froid avec le Suédois