SEEDORF DIRIGEANT CONTESTÉ. Son contrat à Milan étant arrivé à terme, il y a peu de chance que le Néerlandais (36 ans) soit prolongé d'une saison comme en mai 2011. ClarenceSeedorf a préparé sa reconversion et depuis trois ans, même si son nom n'apparaît pas dans l'organigramme, il est le véritable patron de l'AC Monza qu'il a sauvé de la faillite en versant 8 millions. On ne peut pas dire que cela marche fort : le club vient de payer les salaires de janvier et février, doit 900.000 euros aux fournisseurs, rembourse un million aux banques et, sur le terrain, l'équipe dispute les barrag...

SEEDORF DIRIGEANT CONTESTÉ. Son contrat à Milan étant arrivé à terme, il y a peu de chance que le Néerlandais (36 ans) soit prolongé d'une saison comme en mai 2011. ClarenceSeedorf a préparé sa reconversion et depuis trois ans, même si son nom n'apparaît pas dans l'organigramme, il est le véritable patron de l'AC Monza qu'il a sauvé de la faillite en versant 8 millions. On ne peut pas dire que cela marche fort : le club vient de payer les salaires de janvier et février, doit 900.000 euros aux fournisseurs, rembourse un million aux banques et, sur le terrain, l'équipe dispute les barrages pour le maintien en D3. Depuis quelques semaines, les supporters ont mené des campagnes contre sa gestion et ont même déposé une pétition. Alors quand il a déclaré qu'il " entendait continuer à bien gérer le club ", les supporters de la Curva Davide Pieri ont annoncé qu'ils ne soutiendraient pas leur équipe contre Viareggio et les ultras ont préféré organiser un barbecue sur l'esplanade du stade. LES VINGT ANS DE CELLINO. S'il est officiellement président depuis juin 2002, voilà vingt ans que Massimo Cellino (57 ans) a racheté Cagliari. Durant ces deux décennies, il a connu deux descentes et deux montées. Avec le temps, l'homme d'affaires n'est pas devenu plus calme pour autant. Il a ainsi fait savoir qu'il n'avait pas apprécié que l'on modifie, sans lui avoir demandé son avis, l'heure du coup d'envoi du match contre la Juventus pour que celui-ci ait lieu simultanément au derby milanais. Têtu, il a même demandé pourquoi la Ligue pro n'avait pas pris la même mesure pour les matches de Lecce et de Genoa : " Ah oui, j'oubliais les matches pour le maintien n'intéressent personne ". ONE LOVE POUR NAPLES. Pour la finale de la Coupe, les maillots de la Juventus portaient une inscription particulière " 12 septembre 1993 - 20 mai 2012 - One Love ", soit entre son premier et dernier match, Alessandro Del Piero n'a eu qu'un seul amour. Titularisé le capitaine n'aura pas quitté la Juventus sur une victoire. Sorti à la 68e, il n'a rien pu faire contre Naples qui l'a emporté grâce à des buts de Cavani et Hamsik.LIPPI EN CHINE. Annoncé dans plusieurs clubs italiens, anglais ou équipes nationales exotiques, Marcello Lippi a finalement opté pour Guangzhou. Le club de Canton a offert un contrat de deux ans au technicien qui empochera 12 millions d'euros nets. Il a commencé par une victoire 1-0 contre Qingdao Jonoon et reste donc en tête après 11 journées. Renvoyé de Palerme avant le début du championnat, StefanoPioli a bien rebondi dès octobre à Bologne où le club l'a prolongé jusqu'en 2014. Récidiviste, Alberto Gilardino (Genoa) a écopé d'un match de suspension et de 2.000 euros d'amende pour avoir simulé une faute contre Palerme. Après 1.085 jours de purgatoire, Torino remonte en Serie A. Deuxième, le Pescara du coach contestataire Zdenek Zeman retrouve aussi la D1 qu'il a quitté en 1993. NICOLAS RIBAUDO" A Rome, on dissout dans l'acide de la polémique le peu de bonnes choses que l'on réussit à faire. "Edy Reja pour expliquer son départ de la Lazio.